Le coup tactique a été loué par tous mais il y avait un loup dans la bergerie : en demandant à ses pilotes de rentrer aux stands, pendant le tour de formation, pour chausser des slicks et ainsi prendre le départ du Grand Prix de Hongrie depuis les stands, Haas a enfreint le règlement sportif de la Formule 1. Aussi, les deux pilotes de l'équipe américaine ont été sanctionnés de dix secondes de pénalité dimanche soir. Conséquence, Kevin Magnussen descend au 10e rang, Romain Grosjean au 16e.

Grand Prix de Hongrie
"Chez Red Bull, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas"
22/07/2020 À 23:24

Alors que l'ensemble du plateau s'était élancé pour le tour de formation en pneus intermédiaires sur une piste mouillée mais séchante, les deux Haas sont passées au stand pour mettre des slicks. Une stratégie qui a très bien marché puisque la formation américaine, en difficulté depuis le début de saison, s'est retrouvée avec deux voitures dans le top 5 dans le premier tiers de la course. Kévin Magnussen, bien plus à l'aise que Romain Grosjean, a même bien résisté, laissant espérer de gros points avant de peu à peu descendre dans la hiérarchie.

Finalement 9e au drapeau à damier, le Danois recule d'un rang avec cette pénalité de dix secondes consécutive à l'appel de son équipe dans le tour de formation. Haas a ainsi agit contre le règlement sportif de la F1 qui stipule que "le pilote doit conduire sans aide". Dixième sur la piste, Carlos Sainz (McLaren) grimpe d'un rang mais Magnussen marque bien le premier point de Haas cette saison. Romain Grosjean laisse lui la 15e place à Kimi Raïkkönen.

Grand Prix de Hongrie
"Quatre ou cinq voitures dans le même tour, impossible de continuer comme ça"
21/07/2020 À 19:32
Grand Prix de Hongrie
"Les Ferrari à un tour, c'est indécent, ce n'était plus arrivé depuis 2008"
21/07/2020 À 14:15