Pas de faux-semblants chez Red Bull. Du moins du côté de Max Verstappen. Le Néerlandais a passé un mauvais jeudi après-midi en piste à Monaco et il l'a dit. Troisième lors de la première séance d'essais libres de la cinquième manche du Mondial, en "medium", à 0"161 de son coéquipier Sergio Pérez en "tendre", le n°2 mondial n'avait pas apprécié devoir piler derrière la Haas du retord Nikita Mazepin dans le esse de la piscine.
"Silly season", Alonso vs Ocon et mythe monégasque : écoutez les Fous du Volant
Il avait fini en expliquant à la radio vouloir revenir à ses précédents réglages. Il s'imaginait progresser lors de l'heure de travail suivante. A tort. Relégué à 0"397 de la Ferrari de Charles Leclerc, il a relaté son incapacité à maîtriser la température de ses gommes. Un sous-virage infernal tout d'abord en "medium" (gommes jaunes), "comme si les pneus avant ne fonctionnent pas", puis une aggravation en "tendre". L'impossible de chauffer les enveloppes italiennes à l'avant et les refroidir à l'arrière. Un horrible mélange de sous-virage et de survirage…
Grand Prix de Monaco
Hamilton, Bottas et Mercedes surpris et contents "de voir les Ferrari si rapides"
20/05/2021 À 17:40
Hamilton : "La F1 est devenue un club d'enfants milliardaires"

La menace Leclerc

"Nous sommes trop lents, et pas qu'un peu mais beaucoup, a pesté le n°2 mondial. Nous devons vraiment retrouver du rythme. La voiture n'était pas très agréable à piloter alors que normalement, je suis assez à l'aise, j'arrive assez facilement à trouver un rythme. Là, ça prend trop de temps et ce n'est pas comme ça que je l'apprécie."

Leclerc doit prouver qu’il a grandi : "Il a surpiloté à Monaco en 2019"

Le plus dangereux dans tout ça ? Après quatre Grands Prix de troc des première et deuxième places avec Lewis Hamilton, il pourrait faire les frais de la forme de Charles Leclerc et sa Ferrari, prêt à arbitrer son duel avec le Britannique en qualification. Et même celle de Carlos Sainz, classé deuxième des essais libres 2. "Je suis surpris du niveau de Ferrari, a-t-il avoué. Mais je pense que cela montre à quel point nous sommes lents. Ils s'en sortent très bien et nous nous en sortons très mal, donc la différence est importante. Heureusement nous avons une journée libre vendredi pour analyser tout ça. Nous devons changer pas mal de choses je pense". Pas satisfait de ses réglages initiaux, mécontent de ses changements de réglages, les essais libres 3 seront un moment de vérité, samedi matin. A quitte ou double.
Grand Prix de Monaco
Le match est lancé : "Piqué au vif par Hamilton, Verstappen lui a répondu"
25/05/2021 À 16:57
Grand Prix de Monaco
"Prisonnier à Monaco, Hamilton a été de mauvaise foi"
25/05/2021 À 16:57