Reine du Grand Prix de Russie depuis sa création en 2014 avec sept victoires en sept éditions, les Mercedes continuent d'imprimer le rythme à Sotchi, sur les bords de la mer Noire. Comme il l'avait fait le matin, le pilote de la firme à l'Etoile, Valtteri Bottas, a accompli le tour le plus rapide des essais libres 2 l'après-midi en bouclant un tour en 1'33"593, soit 0"044 devant son coéquipier, Lewis Hamilton. Un doublé qui pourrait avoir de l'importance car une pluie soutenue est annoncée par la météo samedi, et dans le cas d'une piste impraticable, le résultat de ces essais pourrait servir à former la grille de départ pour dimanche.
Le n°1 mondial Max Verstappen (Red Bull) assuré d'un départ en fond de grille dimanche, son dauphin au classement, Lewis Hamilton, a donc une belle opportunité à saisir, mais le déroulement de cette seconde session a montré qu'il pouvait lui arriver beaucoup de choses d'ici dimanche.
Verstappen pénalisé d'un départ en fond de grille
Grand Prix de Russie
"Sainz dit qu'il n'est pas le nouveau Barrichello, il faut lui reconnaître une force de caractère"
28/09/2021 À 17:35
A la 11e minute, le septuple champion du monde est en effet rentré au ralenti à son stand, sa W12 en proie à un problème que l'équipe et le pilote se sont abstenus de préciser sur le moment. Et puis, cinq minutes plus tard, le réalisateur de la quinzième manche du Mondial a montré les images de l'arrivée assez confuse de LH44 devant son garage. En stoppant son bolide un mètre trop tard, il a projeté à terre le responsable du lève-vite avant. Sans le blesser.
La boulette : un freinage raté et Hamilton fait voler un mécanicien au stand

Crash pour Giovinazzi

Et puis, l'as de l'équipe de Brackey a connu une dernière alerte à dix minutes de la fermeture de la piste. Embarqué dans une glissade au virage n°7, il a copieusement raboté le fond plat de sa monoplace.
Max Verstappen hors-jeu pour la qualification, son partenaire de Red Bull, Sergio Pérez, une fois de plus peu à l'aise sur le tour chrono, Pierre Gasly a posté sa AlphaTauri au troisième rang, une performance faisant de lui le "meilleur des autres" et surtout le plus sérieux candidat au podium aux côtés des pilotes Mercedes.
Derrière le Français, on retrouve sans grande surprise Lando Norris (McLaren). En revanche, on peut remarquer la cinquième place d'Esteban Ocon au volant d'une Alpine qui a plutôt des difficultés à se frayer un chemin en Q3 cette année. Carlos Sainz (Ferrari), son coéquipier Fernando Alonso, Sebastian Vettel (Aston Martin) et Charles Leclerc (Ferrari) ont complété le top 10.
Avec pour ce dernier quelques désagréments. Poussé par un quatrième V6 qui lui vaudra de partir dans les derniers en compagnie de Max Verstappen dimanche, le Monégasque s'est laissé aller sur une bordure, qui a expédié dans un long travers au n°9. Là où Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) a un peu plus consommé le peu de crédit qui lui restait en tapant fort. Menacé par les 30 millions d'euros de budget du Chinois de la Formule 2, Guanya Zhou, l'Italien surpilote et multiplie les erreurs.
Grand Prix de Russie
"Avec ce moteur neuf, Verstappen est devenu le favori pour la course au titre"
28/09/2021 À 17:11
Grand Prix de Russie
Pourquoi les 100 victoires d'Hamilton ne sont pas usurpées
28/09/2021 À 16:54