Lewis Hamilton regrettera-t-il cette erreur grossière au moment du décompte final pour le championnat du monde ? Peut-être. La pole position du Grand Prix de Russie lui semblait promise après l'annonce dans la semaine du changement de moteur de Max Verstappen (Red Bull). Son rival poussé en fond de grille, le Britannique avait une occasion en or mais il a fauté. Dans des conditions particulières, avec une piste humide puis séchante en toute fin de Q3, le Britannique a tapé son aileron avant en rentrant dans les stands. Bilan il n'a pas pu faire une bonne dernière tentative et s'élancera de la deuxième ligne en quatrième position.
Grand Prix de Russie
"Sainz dit qu'il n'est pas le nouveau Barrichello, il faut lui reconnaître une force de caractère"
28/09/2021 À 17:35
La fin de la Q3 a été rendue spectaculaire par le pari de George Russell (Williams), qui le premier a choisi de tenter les pneus tendre sur une piste qui n'était plus aussi humide qu'en début de qualifications. Il est apparu assez vite que ce choix était le bon et les autres pilotes sont alors eux aussi rentrés aux stands. C'est à ce moment-là qu'Hamilton a fauté. A petite vitesse et avec des intermédiaires très usés, le Britannique a perdu le contrôle de sa monoplace et tapé à l'extérieur. Son équipe a bien changé son aileron avant pour le relancer en piste mais Hamilton n'avait plus assez de temps pour monter ses pneus en température. Il n'a d'ailleurs même pas terminé son ultime tour, partant à la faute au virage 16. Il doit donc se contenter de la 4e place derrière Lando Norris, Carlos Sainz et George Russell.
Grand Prix de Russie
"Avec ce moteur neuf, Verstappen est devenu le favori pour la course au titre"
28/09/2021 À 17:11
Grand Prix de Russie
Pourquoi les 100 victoires d'Hamilton ne sont pas usurpées
28/09/2021 À 16:54