Max Verstappen a insulté Esteban Ocon à la pesée, l'a poussé à plusieurs reprises et s'en sort bien avec deux jours de travail d'intérêt général à la direction de la Fédération internationale de l'automobile.
La tension de l'accrochage du 44e retombée, il a livré son impression sur ce Grand Prix du Brésil qu'il aurait dû inscrire à son palmarès, à la place de Lewis Hamilton (Mercedes). "La voiture a été sensationnelle toute la course, même vers la fin avec des dégâts au fond plat, a-t-il raconté. Les réglages, l'équilibre et la stratégie étaient parfaits aujourd'hui. Etre compétitif sur cette piste alors que nous ne nous attendions pas, c'est vraiment positif et ça me rend impatient pour Abou Dabi."
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Verstappen : "Honda fait des tondeuses à gazon, mais la voiture ne sert pas à ça"
17/04/2021 À 15:07
"Il faut se contenter de la deuxième place, qui aurait dû être une première. C'est vraiment dommage de ne pas avoir gagner à cause d'un incident avec Ocon, a-t-il repris. Bien sûr, un retardataire peut se dédoubler mais il a pris un niveau de risque inutile, spécialement contre le leader. Ils (les commissaires) lui ont donné une pénalité pour avoir causé une collision et je pense que ça en dit suffisamment long."
https://i.eurosport.com/2018/11/11/2460285.jpg
Grand Prix de Bahreïn
Verstappen en pole, Gasly objectif podium, Hamilton en mode record: le GP en questions
27/03/2021 À 22:43
Grand Prix de Bahreïn
Voiture "impossible à conduire", "montagne à gravir", "bagarre de chiens" : Mercedes en difficulté
26/03/2021 À 19:09