Formule 1
Grand Prix du Canada

Vettel pénalisé, Hamilton hérite de la victoire

Partager avec
Copier
Partager cet article

Lewis Hamilton (Mercedes), lors du Grand Prix du Canada, à Montréal le 9 juin 2019

Crédit: Getty Images

ParStéphane Vrignaud
09/06/2019 à 19:46 | Mis à jour 09/06/2019 à 22:45
@ThePiranhaClub

GRAND PRIX DU CANADA - Sebastian Vettel (Ferrari) a franchi la ligne d’arrivée en premier, dimanche à Montréal. Mais il n’a pas gagné. Pénalisé de 5 secondes pour une mauvaise manœuvre dans le virage 4 lors du 48e tour, l’Allemand laisse la victoire à son dauphin en course, qui l’a talonné jusqu’au bout, Lewis Hamilton (Mercedes). Vettel est finalement 2e, son coéquipier Charles Leclerc 3e.

Mercedes a remporté grâce à Lewis Hamilton, dimanche à Montréal, sa neuvième victoire consécutive en championnat du monde, préservant son invincibilité en 2019. Une victoire controversée car acquise une fois appliquée une pénalité de cinq secondes à Sebastian Vettel (Ferrari), leader revenu dangereusement en piste après une sortie au 48e des 70 tours. Depuis le départ, Lewis Hamilton suivait l'Allemand sans espoir de le dépasser. Et le seul arrêt au stand de cette course n'y avait rien changé.

  • Le film de la course
Grand Prix du Canada

Pénalité de Vettel à Montréal : la FIA rejette les arguments de Ferrari

21/06/2019 À 15:06
On est en train de nous voler une victoire

Enervé - "On est en train de nous voler une victoire" - à l'annonce de cette sanction décidée par les commissaires du Grand Prix du Canada, conseillés par l'ancien pilote Emanuele Pirro, ex-pilote de Formule 1 et quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans avec Audi, Vettel a encore pesté à l'arrivée.

Vettel montre son mécontentement

Parti bougon dans le paddock, il est revenu dans le parc fermé par le garage Mercedes pour ôter le panneau protocolaire P1 devant la Flèche d'argent n°44 pour placer le P2 réservé à sa SF90, qu'il n'avait pas garé au pied du podium. Dans la cool room, les deux hommes ont échangé des propos polis et l'Anglais a peut-être le mieux résumé la situation - sous les sifflets du public - en expliquant sur le podium que ce n'est pas lui qui avait pris la décision.

Qualifié troisième, Charles Leclerc (Ferrari) a complété le podium et Valtteri Bottas (Mercedes), quatrième, est repassé au stand en fin d'épreuve pour décrocher le point du meilleur tour en course.

Handicapé par sa neuvième place au départ, Max Verstappen (Red Bull) a stoppé tardivement pour déborder les Renault de Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg, sixième et septième. Le Français Pierre Gasly (Red Bull), le local Lance Stroll (Racing Point) et le Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso) ont complété le Top 10.

Grand Prix du Canada

Ferrari demande la révision de la pénalité de Vettel

17/06/2019 À 18:55
Grand Prix du Canada

Pénalité de Vettel : pas d'appel de Ferrari, mais un autre recours envisagé

14/06/2019 À 08:35
Dans le même sujet
Formule 1Grand Prix du Canada
Partager avec
Copier
Partager cet article