Lewis Hamilton fera un retour fracassant en pole position, dimanche à Losail. Depuis sa dernière, en Hongrie le 1er août dernier, avant la trêve estivale donc, le Britannique avait joué de malchance. Le plus rapide de la Q3 en Turquie, il avait rétrogradé de 10 places pour un changement de moteur. Et au Brésil, il avait pris cinq places pour la même raison. Bref, on avait un peu pris l'habitude de faire sans lui, et spécialement son rival Max Verstappen (Red Bull), à qui il a imposé un dur retour à la réalité, samedi au Qatar.
Le film de la qualification
Grand Prix du Qatar
La pole pour Hamilton, une claque pour Verstappen, un exploit pour Gasly
20/11/2021 À 15:14
En Q3, le pilote de la Mercedes a sorti un chrono d'un autre monde : 1'20"887, soit 0"455 plus rapide que le n°1 mondial néerlandais, littéralement K.-O. debout. Mais infliger l'écart le plus élevé de la saison sur une piste sèche, l'Anglais a dû batailler, comme il l'a confié après sa 102e pole position en carrière, sa 31e sur un circuit différent puisque Losail découvre la Formule 1.
Verstappen prévient : il est prêt à refaire le coup de Sao Paulo à Hamilton
Il avait bouclé son vendredi dans un certain été de perplexité, embarqué sur un set up erroné, mais il n'avait pas tout dit. Il était en souffrance depuis quelques jours, et pas seulement au plan technique.

Malade pendant trois jours

"Vendredi a été vraiment difficile pour moi en fait, a-t-il confié. Jeudi et vendredi, je ne me sentais pas très bien. J'ai vraiment galéré pendant les essais libres et j'étais tout simplement largué. J'ai donc vraiment puisé au fond de moi. A minuit, j'étais encore au circuit à bosser avec les ingénieurs, qui ont fini tard eux aussi. Ils bossent dur et nous avons trouvé beaucoup d'axes d'amélioration."
"J'ai eu un mal de ventre mercredi mais j'ai vraiment bien dormi la nuit dernière, ce qui a fait toute la différence, a-t-il développé. "Nous avons fait pas mal de changements pour les essais libres 3 et ça a semblé marcher. Bien sûr, après, il faut convertir ça pendant la qualification. Je suis vraiment reconnaissant pour le timing car nous n'avons pas eu de trafic et ce dernier tour a été magnifique. C'était vraiment un tour limpide. C'était bon."
https://i.eurosport.com/2021/11/19/3256644.jpg

"Au-delà de nos prévisions"

"Quel tour de sa part !, a réagi Toto Wolff, le directeur d'équipe de Mercedes AMG. C'est le résultat d'un énorme travail de préparation et de réglages pour comprendre la voiture et trouver le bon set up sur cette nouvelle piste. Lewis l'a trouvé aujourd'hui. Il n'était pas particulièrement satisfait vendredi mais il avait une super voiture en qualification pour décrocher la pole position. Il l'a fait en dominant."
"Nous pension que la pole position était dans nos corde mais cette marge de 0"455 était au-delà de nos prévisions, a avoué Andrew Shovlin, l'ingénieur en chef. La session de Valtteri n'a pas été facile : nous avons lutté à chaque fois pour lui trouver une piste dégagée pour ses tours de lancement."
"Je suis un peu déçu aujourd'hui, a reconnu Valtteri Bottas, troisième à 0"651. J'étais confortable dans la voiture vendredi mais je suis un confus à propos de ce qui est arrivé depuis vendredi soir car je manquais de vitesse. Ça me met quand même sur la piste propre de la piste."
Grand Prix du Qatar
"Le podium d'Alonso au Qatar est plus parlant que la victoire d'Ocon en Hongrie"
23/11/2021 À 19:53
Grand Prix du Qatar
"Red Bull a besoin d’entretenir une haine, c’est un peu gênant"
23/11/2021 À 19:04