Getty Images

Calendrier chamboulé : entre 15 et 18 courses prévues en 2020

Calendrier chamboulé : entre 15 et 18 courses prévues en 2020
Par Eurosport

Le 23/03/2020 à 21:04Mis à jour Le 23/03/2020 à 21:17

SAISON 2020 - A cause de la pandémie de coronavirus, la saison 2020 de F1 devrait comprendre entre "15 et 18 courses" a indiqué lundi le patron de la société promotrice de la F1 alors que 22 étaient initialement au programme. Ce dernier a également annoncé que la saison pourrait s'étirer au-delà du 29 novembre.

Le calendrier devrait compter cette année entre 15 et 18 courses malgré les reports et annulations entrainés par la pandémie du coronavirus, a indiqué lundi Chase Carey, le patron de la société promotrice de la F1. Initialement, la saison 2020 devait voir se disputer un nombre record de 22 Grand-Prix mais six d'entre-eux ont été reportés et deux annulés. La première course actuellement prévue au calendrier est le GP du Canada le 14 juin alors que la saison devait en principe débuter le 15 mars en Australie.

"Nous reconnaissons le fait qu'il y a un risque potentiel de nouveaux reports d'évènements actuellement inscrits au programme mais nous nous attendons néanmoins, ainsi que nos partenaires, à ce que la saison commence à un moment ou à un autre cet été avec un calendrier revu de l'ordre de 15 à 18 courses", a souligné Chase Carey dans un communiqué. En principe, le dernier Grand-Prix de l'année doit se dérouler fin novembre à Abu Dhabi mais Chase Carey a précisé que "nous nous attendons à ce que la saison se prolonge au-delà de sa clôture initialement prévue le week-end du 27-29 novembre".

Pas de trêve estivale en août ?

"Il n'est pas possible de prévoir pour le moment un calendrier plus spécifique en raison du caractère très fluide des circonstances mais nous espérons avoir une vision plus claire de la situation dans nos pays d'accueil, ainsi que des possibilités de déplacement, dans les mois à venir", a-t-il ajouté. Les Grand Prix d'Australie et de Monaco ont été annulés mais ceux du Bahrein, du Vietnam, de Chine, des Pays-Bas, d'Espagne et d'Azerbaïdjan, qui devaient se disputer entre le 22 mars et le 7 juin, espèrent toujours pouvoir se retrouver une place sur le calendrier.

La F1 a aussi décidé d'avancer à mars-avril sa trêve estivale observée d'habitude en août. Ce mois pourra ainsi être mis à profit pour remettre au calendrier des Grand Prix qui ont été reportés, a précisé Chase Carey. "Nous voulons tous offrir à nos fans un championnat en 2020", a-t-il affirmé alors que les règlements de la F1 prévoient qu'au moins huit Grand Prix doivent être organisés dans l'année pour que le championnat du monde, qui réunit dix équipes, puisse être considéré comme tel.