Pour les pilotes de F1 et les spectateurs, la saison 2022 sera bel et bien un marathon. Après deux saisons largement perturbées par la pandémie de Covid-19, les organisateurs du Championnat du monde comptent bien renouer avec la tendance des années précédentes. Avec un calendrier - et des week-ends - plus denses.
Dans une interview accordée à Sky Sports, le patron de la F1 Stefano Domenicali a confirmé que le prochain exercice comptera 23 épreuves si aucune d'entre elles n'est annulée pour des raisons sanitaires ou logistiques. Ce serait donc la saison la plus longue de l'histoire en nombre de Grands Prix mais, paradoxalement, pas en durée. Coupe du monde de football oblige, le baisser de rideau devrait être fixé à la mi-novembre. Cette année, la dernière manche aura lieu le 12 décembre 2021.
Saison 2022
La F1 et MotoGP prolongent leurs contrats avec le circuit de Catalogne jusqu'en 2026
26/11/2021 À 13:03

"La course sprint, ça ne sert à rien mais la grille inversée, ça a fait ses preuves"

Et pour rendre le tout encore plus consistant, le nombre de "courses sprint" va lui aussi grimper. Après trois essais cette saison (Grande-Bretagne, Italie, Brésil), sept à huit épreuves pourraient être concernées en 2022. "La majorité des retours que nous avons eus ont été super positifs, a assuré Domenicali. Les promoteurs sont très satisfaits car il y a quelque chose de nouveau et d'important le vendredi, le samedi et le dimanche." En réalité, certains pilotes avaient fait part de leur scepticisme à l'issue de la deuxième course sprint, à Monza.
Ecouter les Fous du Volant
Saison 2022
Pourchaire pas encore en F1 ? "Cela aurait pu être trop risqué"
20/11/2021 À 12:34
Saison 2022
Recruté par Alfa Romeo, Zhou devient le premier pilote chinois à évoluer en F1
16/11/2021 À 09:19