Comme Sebastian Vettel au début de la dernière décennie, Red Bull voit en Max Verstappen un futur champion du monde de Formule 1. Après une saison 2019 très convaincante qui l'a vu terminer à la troisième place du championnat du monde des pilotes derrière Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, avec notamment trois succès (en Autriche, en Allemagne et au Brésil) à la clé, le pilote néerlandais a prolongé de trois années supplémentaires son contrat avec l'équipe autrichienne. "L'arrivée de Honda (comme motoriste de Red Bull en 2019, ndlr) et les progrès que nous avons réalisés au cours des douze derniers mois me donnent encore plus de motivation et la conviction que nous pouvons gagner ensemble, a réagi Verstappen. Je veux gagner avec Red Bull et notre objectif est bien sûr de nous battre ensemble pour un titre mondial."
Alors que son contrat expirait en 2020 chez Red Bull, Max Verstappen attirait notamment les convoitises de Ferrari. Mais la récente prolongation de Charles Leclerc avec la Scuderia laissait imaginer qu'une éventuelle arrivée du Néerlandais était impossible. "Je pense qu'il ne faut pas associer deux potentiels numéro 1", avait notamment confié Max Verstappen récemment à Ziggo Sport.
Saison 2023
Ferrari blinde Leclerc
23/12/2019 À 09:30
"Max a démontré quel atout il est pour l'équipe, il croit sincèrement au partenariat que nous avons noué avec notre motoriste Honda et nous sommes ravis de prolonger notre relation avec lui", commente de son côté Christian Horner, le directeur d'équipe de Red Bull. Avec le défi posé par les changements de réglementation à l'horizon 2021, la continuité dans autant de domaines que possible est essentielle".
https://i.eurosport.com/2019/12/03/2729187.jpg
Le fils de Jos Verstappen, qui avait piloté avec Michael Schumacher chez Benetton en 1994, veut passer un cap dès 2020 après avoir effectué une ascension fulgurante en Formule 1. En 2015, il devenait le plus jeune pilote de l'histoire à débuter dans la discipline (chez Toro Rosso à 17 ans et 166 jours). L'année suivante, il subtilisait la place de Daniil Kyat en cours de saison et devenait le plus jeune à s'imposer en F1 au volant de sa Red Bull en Espagne. Une écurie où il s'est rapidement imposé aux dépens de Daniel Ricciardo. Aujourd'hui, son statut de numéro un chez Red Bull est plus que jamais indiscutable.
Saison 2022
Zhou en hommage à Kobe, Pérez à Zamorano, Ricciardo à Earnhardt… Les secrets des numéros de course
18/01/2022 À 22:06
Saison 2022
Prost raconte son mal-être chez Alpine : "Rossi voulait toute la lumière"
18/01/2022 À 09:05