Lucas Di Grassi a été verni. Alors que l'Allemand Pascal Wehrlein avait passé la ligne d'arrivée en première position, le pilote brésilien a profité de la disqualification de son adversaire pour remporter une nouvelle victoire lors du Eprix du Mexique. Wehrlein avait jusqu'à alors connu un début de week-end idéal, avec la pole position est une course parfaite en tête du peloton.
Les commissaires de course se sont toutefois aperçu d'une erreur administrative de son équipe, Porsche TAG Heuer, à savoir l'absence de "déclaration d'utilisation des pneus lors du contrôle technique d'avant-course", ruinant les efforts du pilote.Son compatriote et équipier André Lotterer a donc également été disqualifié.
ePrix de New York
Buemi s'impose à Brooklyn, Vergne pas encore sacré
13/07/2019 À 21:49

Première victoire de la saison pour Di Grassi

La mésaventure profite à Lucas Di Grassi, qui s'impose pour la troisième fois au Mexique après 2017 et 2019, devant son équipier chez Audi René Rast et le Suisse Edoardo Mortara (Rokit Venturi Racing). Le champion du monde 2016-2017 décroche la première victoire de la saison, ce qui lui permet de remonter à la 11e place du classement général, toujours dominé par le Néerlandais Robin Frijns, qui n'a pas marqué de point avec sa 17e place samedi, suivi du Portugais Antonio Felix da Costa, 6e de la course.
ePrix de New York
Vergne : "Cette saison est pour mon ami, Jules"
14/07/2018 À 22:28
ePrix de Rome
Rosenqvist a craqué, Bird en a profité
14/04/2018 À 15:12