Une nouvelle écurie à consonnance Formule 1. Samedi, McLaren a fait savoir qu'elle allait racheter l'équipe du championnat du monde de Formule E de Mercedes, afin de pouvoir étendre la marque du constructeur britannique à la catégorie électrique des courses automobiles.

Susie Wolff : "Les sports mécaniques ne devraient pas être réservés aux hommes"

"Le passage à la Formule E reflète non seulement l'engagement de McLaren dans le sport automobile électrique, mais aussi l'objectif d'accélérer le processus de développement durable de McLaren Racing et de toucher un nouveau public mondial plus diversifié", a livré la marque dans un communiqué.
ePrix de Berlin
De Vries s'impose dans la confusion
15/05/2022 À 17:40
Après la Formule 1, l'Indycar, l'Extreme E et même l'e-sport, McLaren se lance un nouveau défi en remplaçant le tenant du titre du championnat de Formule E. Le rachat, pas encore finalisé, devrait être définitivement acté dans quelques mois selon la firme britannique.

Pas de changement de directeur d'équipe

De son côté, l'actuel directeur de Mercedes en Formule E, Ian James, ne quittera pas sa fonction avec l'arrivée de McLaren : "J'attends avec impatience ce prochain chapitre pour l'équipe et j'en serai un membre fier lors de cette neuvième saison. D'ici là, nous allons nous concentrer sur l'obtention des meilleurs résultats possibles en tant qu'équipe de Formule E Mercedes-EQ, pour le reste de la saison actuelle."
Il s'agit de la deuxième entrée dans ce championnat du monde de monoplaces électriques après l'arrivée de Maserati pour la saison prochaine. Cette année, la Formule E s'est déplacée dans 10 pays aux quatre coins de la planètes pour un total de 16 manches disputées. La saison prochaine accueillera, par ailleurs, une innovation avec l'arrivée de voitures dites "Gen3", avec davantage de puissance.
Pour rappel, d'autres grandes marques de sport automobile font déjà parties du paddock avec notamment Porsche, Nissan ou encore Jaguar.
Formule E
FormuleE: Victoire de Nyck de Vries dans la 2e course de Berlin
15/05/2022 À 14:31
ePrix de Berlin
Mortara : "Vergne n'avait plus assez d'énergie pour pouvoir me dépasser"
14/05/2022 À 16:19