La Super pole a été accrochée, ce samedi à Monaco, en avant-goût de la septième course de la saison. Dernier à s'élancer après avoir pris la tête des qualifications, Robin Frijns (Envision Virgin Racing) a bien failli s'offrir la pole position, mais devra se contenter de la deuxième place sur la grille, après avoir achevé son tour à un cheveu (+0.012) du temps établi par Antonio Félix Da Costa (DS Techeetah).
Des six pilotes engagés lors de cette Super pole, seuls quatre se sont livrés une vraie bataille. Oliver Rowland a vu son tour être annulé, après qu'il est sorti de la pit lane malgré un feu rouge, et partira de la 6e position. Maximilian Günther (BMW i Andretti Motorsport) était lui trop loin, à +0.722 de Da Costa. En revanche, Jean-Eric Vergne, qui partira 4e, n'a terminé qu'à +0.059 de son coéquipier, et à 8 centièmes à peine de Mitch Evans (Jaguar Racing), 3e.
Monaco
Da Costa, le coup parfait grâce à un dernier tour de feu
08/05/2021 À 20:38
Les deux pilotes Mercedes, pourtant en tête au championnat du monde, s'élanceront très loin à 15 heures ce samedi. Nyck De Vries, leader au général, partira 23e, loin derrière son coéquipier Stoffel Vandoorne, 15e. "A la chicane, c'est bosselé, a explique De Vries. On la passe avec une main sur le volant, l'autre accrochée au cockpit. J'ai touché un bouton et la puissance est passée de 250kW à 200 kW. Et ça a mis 30 secondes pour qu'elle revienne."
Sam Bird (Jaguar Racing), troisième du championnat, a lui aussi connu une qualification compliquée et partira du 16e rang.

Monaco, un circuit de légende : Les monoplaces de Formule E pour la 1re fois sur le tracé de F1

Monaco
Da Costa s'impose dans les derniers virages à Monaco
08/05/2021 À 20:32
Monaco
La Formule E gagne en standing à Monaco et va courir pour la 1re fois sur le circuit de Formule 1
07/05/2021 À 16:05