La Formule E va vivre un rendez-vous très spécial ce week-end à Monaco, où la septième manche du nouveau Championnat du monde de la compétition électrique sera disputée pour la première fois sur le circuit de Grand Prix emprunté tous les ans par les monoplaces de Formule 1.
Presque centenaire - il est né en 1929 - le tracé le plus particulier, le plus anachronique de l'univers des sports mécaniques va servir d'écrin dans sa célèbre version de 3,320 km - à le positionnement de quelques bordures, où chacun des 19 virages est une évocation : Saint-Dévote, le Casino, l'épingle du Grand hôtel, le tunnel, la chicane du port, le Bureau de tabac…
Au calendrier de la Formule E en 2015, 2017 et 2019, quittait jusque-là le circuit de Formule 1 après le virage n°1 (Sainte-Dévote) pour filer vers la chicane du port, où se trouvait un virage à 180° qui reprenait le cours sur développement traditionnel. Avec un total de 24 monoplaces cette saison contre 22 lors de la précédente, le promoteur du championnat a jugé judicieux qu'il était temps de passer au tracé long.
Monaco
Da Costa, le coup parfait grâce à un dernier tour de feu
08/05/2021 À 20:38

Nato : "Courir à domicile, une petite touche de pression en plus"

"C'était trop petit pour la Formule E"

On pouvait s'en douter, cette nouveauté a été très bien accueillie par les pilotes, et particulièrement les anciens de la Formule 1, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), Stoffel Vandoorne (Mercedes), Sébastien Buemi (Nissan e.dams), Lucas di Grassi (Audi Abt) et Pascal Wehrlein (Porsche). Et également ceux y ayant couru en Formule 2.
"Pour tout pilote, rouler à Monaco c'est génial, a déclaré le Français, double champion de la catégorie. Tous les pilotes n'ont pas la chance de faire cette course-là. On est extrêmement chanceux de pouvoir rouler en Formule E sur le grand circuit de Monaco. Les années précédentes, c'était toujours sur le petit circuit, honnêtement c'était trop petit pour la Formule E, d'autant plus qu'il y a 24 voitures maintenant. J'ai déjà fait trois fois le Grand Prix ici en Formule 1, ça me fait plaisir de retourner sur un circuit que j'aime beaucoup."

Vergne : "J'ai pas mal de problème de set up"

Mais si ce challenge promet d'être excitant pour les pilotes, il représentera une charge de travail supplémentaire pour les équipes, qui vont devoir revoir leur base de réglages. Et continuer de tenir une cadence soutenue, puisque après Dariya, qui avait ouvert du Mondial les 26 et 27 février, Monaco va compléter une séquence de cinq courses en un mois, après les doubles évènements de Rome, en Italie, et Cheste, en Espagne. En revanche, la Principauté est le seul théâtre en cette saison 7 de la Formule E d'une course unique, les sept autres villes visitées proposant un "double-header".

Une gestion différente de l'énergie

Du côté des forces en présence, on attend plus particulièrement Nyck de Vries et son coéquipier Stoffel Vandoorne, premier et deuxième du Championnat du monde, et vainqueur de trois des six courses disputées pour le compte de Mercedes, leader chez les constructeurs.
"Je suis vraiment emballé par la perspective de courir à domicile, déclare le Néerlandais Nyck de Vries, résident monégasque et vainqueur à Monaco en Formule 2 en 2017 et 2019. Nous connaissons la piste et nous courrons sur le tracé long. Il y a deux semaines, j'ai obtenu une bonne récompense à Cheste (Course 1), où j'ai pu signer ma deuxième victoire de la saison (ndlr : après Dariya 1). J'espère connaître un week-end limpide et amasser de nouveaux points. Je suis impatient de monter dans la voiture samed !."
"Ça fait un moment que nous ne sommes pas venus ici, et ça va être sympa, a commenté Stoffel Vandoorne, vainqueur à Monaco en 2015 en GP2 et de la Course 2 de FE à Rome. Courir sur le grand circuit va demander une gestion de l'énergie plus équilibrée et donner une course plus excitante en raison des plus grandes opportunités de dépassement. La version plus longue du circuit convient tout simplement mieux à la Formule E. Pour moi et Nyck, c'est une sorte de course à la maison car nous habitons et passons pas mal de temps ici. Ce sera sympa de dormir dans notre lit, pour une fois sur un circuit."
Monaco
Da Costa s'impose dans les derniers virages à Monaco
08/05/2021 À 20:32
Monaco
Da Costa partira en tête, Vergne 4e lors de la Super pole
08/05/2021 À 11:23