Aux Invalides, Jean-Eric Vergne (Techeetah) s'est promené. En démonstration à domicile, le Français a décroché sa quatrième victoire saisonnière, confortant ainsi son avantage en tête du championnat. Solide lors de la première partie de course, tranquille lors de la seconde, le pilote de 28 ans a aussi profité du sens du sacrifice de son coéquipier Andre Lotterer. L'Allemand a tout fait pour ralentir Lucas Di Grassi (Audi Sport), sur un autre rythme après le changement de monoplace, au point de tomber en panne à quelques dizaines de mètres de la ligne. Pire, le triple vainqueur des 24 Heures du Mans a même été percuté par Sam Bird (DS Virgin), finalement troisième, avant de rétrograder en sixième position.

Après avoir percuté Lotterer, Bird a fini la course... sur trois roues !

Vergne avait pris tous les risques pour s'emparer de la pole et s'épargner le grabuge en course. Et il a bien fait, tant les débats ont été animés dans ses rétroviseurs. Bird, d'abord, plus à l'aise que le Français dans la partie sinueuse du circuit, a longtemps klaxonné derrière lui. Jusqu'à la mi-course. Et un passage aux stands salvateur : l'ancien pilote de Formule 1 s'est extirpé de sa monoplace plus vite que tout le monde avant de quitter son box avec une marge confortable. Après ce changement, l'Anglais, lui, n'a jamais retrouvé le feeling qu'il avait noué avec les réglages de son premier bolide. Et il n'a pu résister à l'attaque de Lotterer, musclée, risquée, mais décisive, au 35e des 49 tours de course.
ePrix de Paris
Vergne sur un boulevard, Lotterer sur tous les fronts et Bird sur 3 roues : le résumé
28/04/2018 À 15:39

Pour passer Bird et protéger Vergne, Lotterer avait pris tous les risques

L'Allemand a ouvert la voie à Di Grassi, qui s'est immédiatement engouffré dans la brèche grâce au surplus d'énergie qu'il avait accumulé après une stratégie décalée. Puis il l'a bloqué, tassé même, délibérément, autant pour protéger son coéquipier en tête que pour tenter d'assurer un deuxième doublé pour son écurie. Et il y est parvenu, jusqu'à une fin de course chaotique, où tous ses efforts ne lui ont pas permis de passer la ligne d'arrivée avec le plein de puissance. Lotterer a tout perdu ou presque, rétrogradant ainsi jusqu'au sixième rang. Bird, lui, a sauvé ce qu'il pouvait. En montant sur le podium in extremis, le Britannique a limité la casse. Mais il accuse désormais 31 points de retard sur Vergne.
ePrix de Paris
Après avoir percuté Lotterer, Bird a fini la course... sur trois roues !
28/04/2018 À 15:20
ePrix de Paris
Lotterer était prêt à tout pour ralentir Di Grassi... même à le tasser !
28/04/2018 À 15:12