Il faudra un exploit majuscule à l’Europe pour conserver la Ryder Cup. Au terme de la deuxième journée, les Américains mènent de 6 points (11-5) avant les simples de dimanche. Il ne leur manque que 3 points et demi pour s’adjuger cette 43e édition. Et avec 5 points pris sur 8 lors de la session de samedi, on a bien du mal à imaginer un retour du Vieux-Continent.

Morikawa-Johnson distribuent les punitions

Ryder Cup
Poulter : "Celle-ci va nous faire un peu mal"
27/09/2021 À 08:07
Personne ne pouvait arrêter Collin Morikawa et Dustin Johnson : 3 matches, 3 victoires et 3 leçons serait-on tenté d’avouer. Le matin, les deux Américains ont tué le suspense dès la première moitié de parcours contre Paul Casey et Tyrell Hatton avec 3 birdies d’entrée et en menant 4up après le 8. L’après-midi, ils ont fait du petit bois du duo Rory McIlroy-Ian Poulter, totalement inexistants lors de leurs 2 matches ensemble. Pourtant rookie, Morikawa frise la perfection lors de cette Ryder Cup. Quant à Johnson, il a tout simplement gagné ses 4 parties !

Rahm-García portent l’Europe

Vainqueur de leur foursome vendredi matin, Jon Rahm et Sergio García ont remporté leurs deux matches de samedi. Lors du foursome du matin, ils ont remonté un 3down encaissé lors des 3 premiers trous pour combler leur retard puis devancer nettement Brooks Koepka et Daniel Berger. Du jamais vu depuis 1987 pour une paire européenne ! Le chip de García au 9 restera d’ailleurs comme l’un des plus beaux coups de cette 43 Ryder Cup.
L’après-midi, ils ont dominé une nouvelle fois Koepka, associé à Justin Spieth pour le four-ball. Souverains jusqu’au 7, les Espagnols ont eu un passage à vide du 8 au 13. Mais notamment grâce à un Rahm exceptionnel au putting (sous les yeux ébahis de García), ils ont fait la décision avec deux birdies consécutifs au 15 et au 16. Dans leur sillage, ils ont été imités quelques minutes plus tard par Tyrell Hatton et Shane Lowry, auteur du putt libérateur au 18 après quelques sueurs froides au moment de conclure le match.

Des Américains chahutés mais victorieux

Quand le sort a esquissé un sourire aux Européens, les États-Unis ont rappelé leurs adversaires à la dure réalité de cette Ryder Cup disputée à domicile. Longtemps indécises, les parties 3 et 4 des foursomes ont paru pencher en faveur de l’Europe… avant de basculer dans l’escarcelle US. Les rookies Viktor Hovland et Bernd Wiesberger ont tenu la dragée haute à Justin Thomas et Spieth en menant 3up après 6 trous. Mais le Norvégien et l’Autrichien ont manqué de régularité et connu deux passages à vide, du 7 au 10 puis du 14 au 16. Même s’ils ont poussé leurs rivaux jusqu’au 18 pour espérer un partage, 2 erreurs successives leur ont été fatales. Lee Westwood et Matthew Fitzpatrick y ont cru jusqu’au 6, avant que Xander Schauffele et Patrick Cantlay ne confirment leur état de forme du moment en faisant une razzia de birdies du 7 au 11, ne partageant que le 8.
Associé comme la veille à Tommy Fleetwood pour le four-all, Hovland a perdu son deuxième match de la journée. Après avoir manqué une victoire qui lui tendait les bras et partagé les points vendredi après-midi, le binôme a sombré en fin de parcours, concédant 4 trous consécutifs (14 au 17) face à Scottie Scheffler et Bryson DeChambeau. Avec 6 points d’avance, les États-Unis ont déjà une main posée sur la 43e Ryder Cup. La session de l’après-midi a initié un frémissement côté européen. Mais il faudra une réussite maximale pour inverser le cours de l’histoire car les Américains sont jusqu’à présent irrésistibles.

Justin Thomas

Crédit: Getty Images

Résultats de la session de samedi matin (foursomes)

Rahm – García (Europe) bat Koepka – Berger : 3&1
Johnson – Morikawa (États-Unis) bat Casey – Hatton (Europe) : 2&1
Thomas – Spieth (États-Unis) bat Hovland – Wiesberger (Europe) : 2up
Schauffele – Cantlay (États-Unis) bat Westwood – Fitzpatrick (Europe) : 2&1

Résultats de la session de samedi après-midi (four-ball)

Hatton – Lowry (Europe) bat Finau – English (États-Unis) : 1up
Rahm – García (Europe) bat Koepka – Spieth (États-Unis) : 2&1
Scheffler – DeChambeau (États-Unis) bat Fleetwood – Hovland (Europe) : 3&1
Johnson – Morikawa (États-Unis) bat McIlroy – Poulter (Europe) : 4&3
Ryder Cup
Spieth : "Si nous jouons comme ça, le score sera le même là-bas dans deux ans"
27/09/2021 À 07:27
Ryder Cup
Trois jours en enfer : comment l'Europe a sombré
27/09/2021 À 06:35