Simone Biles est en pleine détresse. La superstar des Jeux de Tokyo s'est, à la surprise générale, mise sur la touche lors du concours général par équipes après un passage au saut en dessous de ses standards habituels (noté 13.766). Un épais doute a alors entouré sa forme physique. Le Team USA a parlé d'un "problème médical" en restant extrêmement vague sur les causes du retrait de la quadruple championne olympique.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité sur Eurosport !
Mais la jeune fille de 24 ans a fini par mettre le doigt sur le mal qui la ronge : "Dès que je monte sur le tapis, c'est juste moi et ma tête... traiter avec des démons dans ma tête (...), a-t-elle expliqué. Je dois faire ce qui est bon pour moi et me concentrer sur ma santé mentale et ne pas compromettre ma santé et mon bien-être. En fin de compte, nous sommes aussi humains, nous devons protéger notre esprit et notre corps, plutôt que de faire ce que le monde attend de nous." Biles souffre notamment de l'énorme pression qui pèse sur ses épaules alors qu'elle peut toujours égaler le record absolu de titres (9) pour d'une sportive aux Jeux et rejoindre une autre gymnaste, Larissa Latynina.
Tokyo 2020
Aït Saïd : "Cette blessure a tout foutu en l'air : la douleur était à 11 sur une échelle de 10"
05/08/2021 À 17:05

Cata pour Biles qui rate sa réception au saut de cheval : son passage en vidéo

Je ne prends plus autant de plaisir qu'avant
Mais pour cela, il lui faudra retrouver de la sérénité avant les finales des épreuves individuelles pour lesquelles elle est qualifiée : "Je n'ai plus autant confiance en moi qu'avant, je ne sais pas si c'est une question d'âge. Je suis un petit plus nerveuse quand je fais mon sport, a continué la quadruple championne olympique de Rio. J'ai l'impression que je ne prends plus autant de plaisir qu'avant." Et de continuer en pleurant : "Je sais que ce sont les Jeux, je voulais les faire pour moi seule mais j'y participe en fait pour d'autres que moi."

Simone Biles en pleine détresse à Tokyo

Crédit: Getty Images

Les propos de Biles font écho à ceux de la Japonaise Naomi Osaka, quadruple vainqueure de Grand Chelem mais éliminée dès le deuxième tour ce mardi du tournoi de tennis("la pression, je devrais être habituée à force. Mais, en même temps, la grandeur d’un tel évènement a été vraiment compliquée à gérer"). Quelques heures après ses qualifications, Biles avait publié sur Instagram un message inquiétant pour ses supporters : "J'ai parfois l'impression de porter le poids du monde sur mes épaules."

Incertaine pour la suite

Ce mardi, elle a fini par plier. Et rompre ? Pas encore. Mais une vraie inquiétude entoure son avenir à Tokyo. La fédération américaine a indiqué qu'elle était incertaine pour la suite des Jeux alors que des erreurs inhabituelles ont entaché ses qualifications dimanche. Biles n'a plus perdu de concours général depuis 2013. Mais ce mardi, à Tokyo, l'Américaine a exposé au grand jour ses fêlures du moment et n'a jamais semblé aussi proche de l'implosion.
Elle-même ne sait pas de quoi ses JO seront faits et elle n'exclut pas un retrait définitif : "Je veux me concentrer sur mon bien-être, a-t-elle déclaré. Il y a plus dans la vie que la gym, c'est vraiment dommage que cela se produise ici, pendant les Jeux, j'aurais préféré que les Jeux se déroulent mieux pour moi, mais je vais prendre les jours les uns après les autres et voir comment cela va se passer".

Simone Biles

Crédit: Getty Images

Tokyo 2020
"Tu es un filou" : Les retrouvailles pleines de complicité entre Samir Aït Saïd et son coach
04/08/2021 À 09:58
Tokyo 2020
Biles, soulagée mais pas soignée : "Nous ne sommes pas juste des attractions"
03/08/2021 À 13:29