Que ce fut dur. Après leur courte victoire 25-24 contre les Suisses, lundi à Ville-du-6-octobre, dans la banlieue du Caire, les joueurs de l'équipe de France ont reconnu un petit relâchement dans les troupes, mais ont salué leur caractère et ce troisième succès en trois matchs. Au micro de BeinSports, Kentin Mahé, Vincent Gérard et Mickaël Guigou ont exprimé leur soulagement après une victoire obtenue dans un match compliqué, et disputé dans des conditions toujours aussi particulières.
Kentin Mahé, meilleur marqueur du match pour les Bleus, a estimé que le match des Bleus aurait dû être facilité plus tôt. "On doit dominer la première mi-temps davantage, et concrétiser les chances qu'on a à six mètres. On peut les enterrer plus tôt dans ce match." a déclaré le demi-centre, avant de noter le positif de son équipe : "Mais on a aussi montré du caractère, on est resté lucide jusqu'à la fin, et c'est ce point positif qu'il faut prendre pour la suite."
Championnat du monde
Les Bleus se sortent de justesse du piège suisse
18/01/2021 À 18:28
Du côté du gardien Vincent Gérard, le constat est partagé : "Ce qui est difficile avec ce type de matchs, c'est qu'on a pas su maîtriser le rythme. On a eu des attaques contre nous très longues, et c'était très frustrant. On s'est embarqué dans un match un peu "bourbier", mais il faut retenir le positif". Le joueur du PSG, entré en jeu après la blessure inquiétante de Wesley Pardin, a également mis en garde sur un éventuel excès de confiance : "Au tour principal avec 4 points, on aura un petit joker mais ce serait une erreur de penser qu'on a le droit de perdre un match…"

"L'équipe qui s'accommodera le mieux ira le plus loin"

Et pour le capitaine Mickaël Guigou, le relâchement des Français est également à mettre sur le coup des conditions si spécifiques. "C'était compliqué, mais pas surprenant, ils (les Suisses) avaient posé beaucoup de problèmes à la Norvège déjà. Peut-être qu'il y a eu un tout petit peu de relâchement chez nous après les deux premières victoires. Mais on vit avec un rythme très particulier, on a une heure de bus pour aller à la salle, on joue sans public, les journées sont longues…" s'est défendu le vétéran de l'Equipe de France.
https://i.eurosport.com/2021/01/18/2974044.jpg
Mahé a également noté les conditions difficiles, tout en exprimant le besoin de faire avec : "C'est dommage qu'il n'y ait pas de public, les fans nous manquent, mais il faut s'accommoder et s'adapter aux conditions. C'est l'équipe qui s'adaptera le mieux qui ira le plus loin dans cette compétition".
Avant un tour principal qui opposera les Bleus à l'Algérie, l'Islande et le Portugal, la remobilisation devra donc être de mise, comme l'a rappelé tout en sagesse le capitaine Guigou : "Il faut qu'on reste concentrés au maximum dans ces conditions, et en tout cas ce soir on a eu une belle piqûre de rappel."
Championnat du monde
Pour les Bleus, des certitudes envolées ?
31/01/2021 À 17:18
Championnat du monde
Les Bleus rentreront bredouilles
31/01/2021 À 14:56