La marche était trop haute

La marche était trop haute
Par AFP

Le 08/03/2009 à 12:30Mis à jour

Chambéry a chuté face aux Allemands de Rhein Neckar Löwen (40-25), dimanche lors du dernier match du tour principal de la Ligue des Champions. Les Savoyards terminent troisièmes du groupe et ne verront donc pas les quarts de finale pour la première fois de leur histoire.

Chambéry a sombré en Allemagne face à Rhein-Neckar Löwen 40 à 25 et ne disputera pas les quarts de finale de la Ligue des champions. Les Chambériens, obligés d'obtenir au moins un match nul pour se hisser pour la première fois de leur histoire dans les huit meilleurs clubs européens, ont complètement raté leur dernier match de poule.

Transpercés par le bras du Polonais Mariusz Jurasik (10 buts) et incapables de tromper l'excellent gardien Slawomir Szmal, un autre Polonais, les vice-champions de France ont perdu leurs illusions dès la première mi-temps (19-10). La seconde période a tourné à la démonstration. Après l'élimination de Montpellier la semaine dernière, le handball français ne sera pas représenté en quarts de finale. L'échec de Chambéry est frustrant car les Savoyards avaient réussi un sans-faute en début de compétition. Premiers de leur poule en première phase, ils avaient gagné leurs deux premiers matches du tour principal contre Zagreb et Rhein-Neckar Löwen, les deux équipes qui décrochent finalement les tickets pour les quarts.

Chambéry a souffert de la maigreur de son effectif par rapport à l'ambitieux club rhénan, qui compte dans ses rangs des internationaux de sept nationalités différentes, en particulier quatre Polonais médaillés de bronze au récent Mondial. Les Français se présentaient diminués par les absences de Cédric Paty, depuis le début de la saison, de Bertrand Roiné, touché à l'aller contre Rhein-Neckar Löwen, et de Xavier Barachet, victime d'une entorse de la cheville dimanche en première période. Le champion olympique Daniel Narcisse, le seul à surnager avec Laurent Busselier (5 buts chacun), ne pouvait pas tout faire tout seul.

0
0