• Par Mickaël Georgeault
Après sa défaite de justesse au match aller en Loire-Atlantique face à Kielce (24-25), le HBC Nantes était en ballotage défavorable pour la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Néanmoins, le court écart concédé n’annihilait pas les chances nantaises de faire tomber l’un des favoris à la qualification pour le Final Four : il suffisait de battre Kielce d’au moins un but en cas de match prolifique, de deux pour une victoire à moins de 25 buts. Si le verbe "suffire" est probablement mal choisi lorsque l’adversaire s’appelle Kielce, Nantes s’est donné les moyens de renverser la donne dès le début de la rencontre.
Aymeric Minne a été le premier à donner trois buts d’avance au H (3-6, 9′). Les Nantais sont bien entrés dans la partie, et ont longtemps gardé cette avance qui les qualifiait virtuellement pour le tour suivant. En fin de première période, les Polonais ont cependant réduit l’écart, jusqu’à égaliser (11-11, 25′), mais n'ont pas réussi à prendre l’avantage. Dans les deux dernières minutes, Nantes a refait un petit trou et a passé la mi-temps avec le statut de qualifié (13-15, 30′).
Ligue des champions
Du lourd en demies : Brest affrontera Györ, les triples tenantes du titre
13/04/2021 À 17:15

La décision est venue dans les derniers instants

Le représentant français a gardé le rythme en début de deuxième période. Un énorme tir en déséquilibre d’Aymeric Minne dans la lucarne – ce qui était alors le sixième but du demi-centre, finalement auteur de huit buts – et des buts dans le jeu ou sur jets de sept mètres de Valero Rivera, parfait dans l’exercice, ont notamment permis à Nantes de reprendre et conserver trois buts d’avance (17-20, 36′). Mais Kielce ne comptait pas laisser s’échapper une qualification qui lui tendait les bras au coup d’envoi. Les partenaires de Nicolas Tournat se sont battus pour revenir à la marque, et le pivot français a même été l’auteur du but de l’égalisation pour les Polonais (22-22, 43′). Angel Pérez a lui donné pour la première fois l’avantage aux hommes de Talant Dujshebaev quelques minutes plus tard (24-23, 46′).
Le meilleur du hand européen est sur l’appli Eurosport
Kielce a alors le vent en poupe, mais il suffit parfois d’un grain de sable pour gripper la machine. Un grain de sable qui peut s’appeler Emil Nielsen, auteur d’un bel arrêt sur un penalty d’Igor Karacic (49′). Dans la foulée, Nantes a repris un avantage de deux buts grâce à l’éternel Kiril Lazarov (25-27, 51′). Alors que Nantes tenait son avantage, Talant Dujshebaev, qui s’arracherait les cheveux s’il en avait encore, a posé un temps-mort (28-30, 55′). Les consignes de l’entraîneur de Kielce ont fait du bien à son équipe, qui est revenue à égalité et a donc repris le ticket qualificatif (30-30, 58′). Mais Nantes a montré beaucoup de ressources. Après avoir repris l’avantage, Nielsen a fermé la porte à Karacic, puis Rivera, encore lui (9 buts, dont 6/6 pen.) a redonné deux buts d’avance au H (30-32, 59′).
L’exclusion de Thibaud Briet à une minute de la fin alors que Kulesh venait de ramener Kielce à un but a laissé craindre le pire, mais Nantes est resté sérieux dans la dernière minute. Alexandre Cavalcanti a été le héros nantais en trouvant les filets d’Andreas Wolff, avant que Nielsen (10 arrêts au total) assure définitivement la qualification nantaise en repoussant un tir d’Alex Dujshebaev. Avec un dernier but sur la sirène (31-34), Nantes peut alors jubiler : le club français renverse un grand d’Europe et décroche sa place pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Les Nantais retrouveront Veszprém ou le Vardar Skopje au prochain tour de la compétition reine.
HANDNEWS.FR, LE HANDBALL A PORTEE DE CLIC
https://i.eurosport.com/2021/02/03/2984322.jpg
Ligue des champions
Brest décroche son premier Final 4
10/04/2021 À 16:17
Ligue des champions
Un PSG sérieux et appliqué a confirmé face à Celje : le résumé de la qualification en vidéo
08/04/2021 À 22:20