Après une entrée en lice réussie contre la Hongrie, les Bleues calent à leur deuxième rendez-vous à Tokyo. Après une rencontre rythmée par plusieurs pertes de balles et tirs manqués français, les championnes du monde de 2017 s’inclinent face aux Espagnoles emmenées par une Carmen Martin en forme (25-28). Jeudi, les joueuses d’Olivier Krumbholz auront un nouveau rendez-vous compliqué face à la Suède, victorieuse lors de ses deux premiers matches, et devront montrer un bien meilleur visage dans le jeu.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité sur Eurosport !
Les Bleues ont pourtant plutôt bien commencé leur rencontre. Après cinq minutes durant lesquelles aucune des deux équipes n’est parvenue à percer la défense adverse et à marquer, Coralie Lassource a donné l’avantage aux siennes. Malgré la légère blessure de Grace Zaadi, la privant de terrain pour le reste de la première période, les Tricolores ont pris la rencontre en main et ont même mené de trois buts à la 20e (9-6). Mais quelques imperfections offensivement (ballons perdus ou tirs arrêtés par Mercedes Castellanos) ont permis aux Espagnoles de revenir au score et même prendre l’avantage pour la première fois depuis le coup d’envoi à quelques secondes de la pause. Heureusement, Pauline Coatanea (5/7 au tir aujourd’hui) a remis les deux équipes à égalité avant la mi-temps.
Tokyo 2020
Krumbholz, le "macho gueulard" devenu légende du sport français
08/08/2021 À 12:14

Test à venir contre les Suédoises

Au retour des vestiaires, les mêmes problèmes que face à la Hongrie, lors du premier match, ont refait surface. Aidées par les pertes de balles et tirs manqués français, à l'image de Grace Zaadi (4/9 au tir) et Estelle Nze Minko (1/4), les Espagnoles ont rapidement pris les devants. En difficulté, les joueuses d’Olivier Krumbholz ont vu leurs adversaires mener de quatre buts (14-18) à la 39e minute. Le temps mort du sélectionneur français, peut-être un peu tardif (39e), n’a rien changé et les Guerreras ont creusé l’écart dix minutes plus tard (18-23). "On garde notre calme et la tête froide" a lancé la leader, Alison Pineau, lors du temps mort à la 52e, mais n’a finalement pas été écoutée. La différence était faite et les Espagnoles ont logiquement remporté cette rencontre de la deuxième journée du groupe B des Jeux Olympiques.
Si cette défaite n’est pas catastrophique, puisque les quatre meilleures équipes de la poule de six se qualifient, il faudra tout de même corriger ces imperfections, déjà visibles face à la Hongrie lors de l’entrée en lice des Bleues et revenues ce mardi face aux Espagnoles. Jeudi, les vice-championnes d’Europe de 2020 affronteront les Suédoises, victorieuses contre les Russes (36-24) et ces valeureuses Espagnoles (31-24), déjà bien entrées dans leur tournoi olympique.
Tokyo 2020
Pour les Bleues, le chemin a été long : "On a mis les tripes depuis le début"
08/08/2021 À 09:50
Tokyo 2020
Krumbholz : "On voulait prendre notre revanche par rapport à Rio"
08/08/2021 À 09:42