IRC Series

Bouffier surgit

Neuville craque, Bouffier surgit
Par Eurosport

Le 03/06/2011 à 10:29Mis à jour Le 03/06/2011 à 12:43

Un tête-à-queue et une touchette ont brisé le leadership du Belge Thierry Neuville (Peugeot) dans l'ES5, vendredi matin. Le Français Bryan Bouffier (Peugeot), qui se fait pressant, a logiquement pris la tête.

Thierry Neuville a perdu gros, vendredi dans l'ES5 du Rallye de Yalta. Le Belge, auteur des deux meilleurs temps de la matinée et en tête de l'épreuve, a lâché 3 min 27.5 sec dans la seule ES5. Le récent vainqueur du Tour de Corse est parti en tête à queue à très haute vitesse avant de rester coincé de longues minutes. "Nous sommes partis en tête à queue en cinquième, a expliqué le pilote de 22 ans. Nous avons roulé sur de l'eau ce qui nous a retiré tout grip à l'arrière. Nous avons touché le mur et nous avons mis deux minutes pour revenir sur la route."

Cette mésaventure a évidemment profité à ses adversaires, en premier lieu desquels Bryan Bouffier (Peugeot). A l'issue des trois spéciales de la matinée, le Français a pris la tête de l'épreuve avec 1.0 sec d'avance sur Juho Hanninen (Skoda). Mais il aurait pu faire mieux s'il n'avait pas été gêné dans l'ES5 par les voitures ouvreuses "0" et "00". "A trois ou quatre kilomètres de l'arrivée de la spéciale, j'ai dépassé une première voiture ouvreuse mais la deuxième ne m'a pas vu. Je suis donc resté un peu derrière elle. C'est une situation incroyable mais que pouvais-je faire ?", s'est interrogé le Drômois.

Bouffier a en plus connu des problèmes d'embrayage qui ont amené son équipe à le changer à l'assistance de mi-journée ainsi que la boite de vitesses. Vendredi après-midi, un deuxième passage dans les trois spéciales de la matinée est au programme de cette 2e étape du Rallye de Yalta.

0
0