Comme à son habitude, le Rallye de Monte-Carlo a connu son lot de surprises et de rebondissements au cours de la deuxième étape disputée jeudi. Entre les abandons et les passages de témoin au classement général, l'étape de jeudi a été largement animée. Composée de deux boucles identiques de trois spéciales, l'étape emmenait les pilotes à l'ouest de Valence pour six ES : Labatie d'Andaure - St Pierre sur Doux (ES5-8), St Bonnet (ES6-9) et Lamastre - Alboussière (ES7-10).
Si les premiers kilomètres ont vu la sortie de route sans gravité de Kris Meeke (Peugeot 207 S2000) dans l'ES5, c'est bien aux avant-postes que les regards se sont rapidement tournés. Mikko Hirvonen (Ford Fiesta) allait-il conserver son avance sur un trio composé de Juho Hanninen (Skoda Fabia), Nicolas Vouilloz (Skoda Fabia) et Sébastien Ogier (Peugeot 207) ? Après les six spéciales de la journée, la réponse est clairement positive même si l'impression qui domine est que le Finlandais n'est pas intouchable. Pour ses premiers tours de roues au volant d'une Super 2000 en compétition, Mikko Hirvonen s'en sort tout de même plus que bien et prouve au passage au reste du plateau que la Fiesta est bien née et qu'elle devrait être redoutable dans sa catégorie.
Derrière, les prétendants à la victoire finale sur le port de Monaco n'ont pas abandonné tout espoir de coiffer le Finlandais volant sur le fil. Ainsi, Sébastien Ogier, le vainqueur du Monte-Carlo 2009, a signé la moitié des temps scratches (ES6, 9 et 10) de la journée et a repris près de 40 secondes au leader. Troisième du classement général, il pointe à présent à 1'10''3 d'Hirvonen mais surtout, il revient à 22''6 de Juho Hanninen, deuxième. Le Finlandais n'a pas non plus démérité et se situe ce soir à 47''7 de son compatriote. Le troisième homme, Nicolas Vouilloz - vainqueur de l'ES5 -, est au pied du podium avant la troisième étape et reste en embuscade à seulement 24 secondes d'Ogier.
Rallye Monte Carlo
Hirvonen creuse l'écart
21/01/2010 À 12:16
Vendredi, pour la troisième et dernière étape du rallye, les concurrents disputeront cinq spéciales qui les mèneront jusqu'à Monaco, terme de ce 78e Rallye Monte-Carlo. "La journée sera longue et avec des conditions difficiles", prédit Mikko Hirvonen. Avec notamment la célèbre nuit du Turini au programme, tout reste possible en tête de course où les conditions climatiques et les choix de pneus devraient jouer un rôle majeur.
Rallye Monte Carlo
Bouffier, pilote mature
22/01/2011 À 13:00
Rallye Monte Carlo
Quesnel: "Bouffier fera l'IRC"
22/01/2011 À 10:56