Hirvonen impérial

Hirvonen impérial
Par Eurosport

Le 23/01/2010 à 00:40Mis à jour

Mikko Hirvonen (Ford Fiesta) a remporté, vendredi, le 78e Rallye Monte-Carlo devant les deux Skoda Fabia de Juho Hanninen et Nicolas Vouilloz. La fin du rallye a été marquée par l'abandon de Sébastien Ogier (Peugeot 207), victime d'un problème d'alternateur.

A l'issue de la dernière étape du Rallye Monte-Carlo, Mikko Hirvonen (Ford Fiesta) a signé sa première victoire dans la mythique épreuve. Deuxième en 2008 lorsque le rallye faisait encore partie du WRC, le Finlandais s'offre cette année une victoire de prestige lors de la manche d'ouverture de l'Intercontinental Rally Challenge et permet à la Fiesta de connaître des débuts victorieux.

Venu avant tout pour jauger le niveau de la Fiesta face aux concurrentes que sont la Peugeot 207, la Skoda Fabia ou l'Abarth Grande Punto dans la catégorie S2000, Mikko Hirvonen a fait plus que démontrer tout le potentiel de la machine développée par M-Sport. En tête depuis la première spéciale du rallye, le Finlandais a résisté jusqu'au bout au retour de ses adversaires, en premier lieu desquels Sébastien Ogier (Peugeot 207) qui lui aura mené la vie dure jusqu'à deux ES de l'arrivée quand un problème d'alternateur a mis fin à ses espoirs de victoire.

Problème d'alternateur pour Ogier

Pour cette dernière étape du Monte-Carl', Ogier, vainqueur de l'épreuve en 2009, n'avait d'autres objectifs que de reprendre Hirvonen en tête du classement général. Bien parti vendredi matin lors de la spéciale disputée dans les Hautes-Alpes, entre Montauban sur l'Ouvèze et Eygalayes, le Gapençais a récidivé en début de soirée entre Peira Cava et La Bollène Vésubie, la spéciale passant au mythique col de Turini.

Hirvonen : "tout a très bien fonctionné"

Suite au retrait d'Ogier, Juho Hanninen récupérait finalement sa deuxième position perdue à la régulière en début de soirée tandis que son équipier le temps du rallye, Nicolas Vouilloz, prenait la troisième place. Venu effectuer un test avec Skoda, le Champion IRC 2008 a réalisé une prestation convaincante et pourrait même revenir disputer une ou deux manches supplémentaires dans le courant de l'année. Enfin, Stéphane Sarrazin (Peugeot 207) a terminé au pied du podium après avoir signé deux temps scratches vendredi soir (ES13 et 15).

"Toute l'équipe Ford a travaillé très dur ces dernières semaines et je suis très content de remporter ce rallye", a déclaré Hirvonen au point stop de l'ES15 avant de rejoindre le parc d'assistance à Monaco. "Nous avons été en tête depuis la première spéciale et tout a très bien fonctionné. C'est aussi génial de voir que la nouvelle voiture fonctionne parfaitement."