Getty Images

Vendredi au crible : Super-G, snowboardcross, ski de fond… C'est vendredi de folie sur Pyeongchang !

Vendredi au crible : Encore une journée de folie à Pyeongchang !

Le 15/02/2018 à 18:23Mis à jour Le 16/02/2018 à 00:30

JO PYEONGCHANG 2018 – A l'image de jeudi, la journée de vendredi promet d'être intense, avec notamment sept titres olympiques qui seront décernés ainsi que pas mal de chances tricolores. On vous résume tout ça.

Skeleton - Hommes

Quand ? 1h30 (Manches 3 et 4)

La tête en avant, ils descendent la piste à toute allure. Ils ont encore deux manches pour faire briller leur casque et impressionner le public. Avant ce vendredi, le Sud-Coréen Sungbin Yun a pris les devants en signant le meilleur temps lors des deux premiers runs Mais le Russe Nikita Tregubov et le Letton Martins Dukurs, le numéro 1 mondial de la discipline qui a terminé deuxième à Vancouver et à Sotchi, ne sont pas très loin derrière et espèrent bien renverser la donne.

La stat à avoir en tête : Martins Dukurs peut devenir le premier athlète à dérocher trois médailles olympiques en skeleton.

Les Français à suivre : Aucun

Notre podium
1. Martins Dukurs (Let)
2. Sungbin Yun (Cds)
3. Nikita Tregubov (AOR)

Latvia's Martins Dukurs takes part in the first run of the FIBT Bob and Skeleton World Cup 2012/13 event at the Sanki Sliding Centre (AFP)

Latvia's Martins Dukurs takes part in the first run of the FIBT Bob and Skeleton World Cup 2012/13 event at the Sanki Sliding Centre (AFP)AFP

Ski alpin – Slalom dames

Quand ? Première manche à 2h / Deuxième manche à 5h15.

Il y a être grande favorite et être Mikaela Shiffrin en slalom. L'Américaine semble quasi intouchable dans la discipline, à l'exception d'une éventuelle sortie de piste. Triple championne du monde et championne olympique en titre, la skieuse de Vail est en pleine confiance à la suite de son titre en géant jeudi. En course pour l'histoire, comme toujours, Shiffrin est à priori sans concurrence dans la discipline.

Mais l'Américaine reste sur un abandon à Lenzerheide (son deuxième simplement sur les 42 derniers slaloms de Coupe du monde), suffisant pour redonner espoir à ses adversaires. Et en premier lieu à Petra Vholva, la seule avec Shiffrin à s'être imposé cette saison en slalom. La seule à l'avoir réellement battue aussi (à Levi). Attention également aux Suissesses, emmenées par Wendy Holdener, aux Suédoises de Larsson et Hansdotter et à l'Autrichienne Bernadette Schild.

Les Françaises à suivre : Nastasia Noens, Adeline Baud Mugnier

La stat à avoir en tête : 1. Si elle venait à remporter ce slalom olympique, Mikaela Shiffrin battrait deux nouveaux records. L'Américaine deviendrait la première fille à conserver le titre olympique de la discipline mais aussi la première à remporter le slalom dans cinq grands rendez-vous (Mondiaux et JO) consécutifs.

Notre podium
1. Mikaela Shiffrin (Usa)
2. Wendy Holdener (Sui)
3. Petra Vhlova (Svk)

USA's winner Mikaela Shiffrin poses on the podium during the victory ceremony for the women's Giant Slalom at the Yongpyong Alpine Centre during the Pyeongchang 2018 Winter Olympic Games in Pyeongchang

USA's winner Mikaela Shiffrin poses on the podium during the victory ceremony for the women's Giant Slalom at the Yongpyong Alpine Centre during the Pyeongchang 2018 Winter Olympic Games in PyeongchangGetty Images

Snowboardcross - Dames

Quand ? Qualifications à 2h00, finale à 4h15

Attention, carton des Bleues en perspective ! Sur le papier, l'équipe de France a toutes les raisons d'espérer une jolie récolte dans cette épreuve. Entre Chloé Trespeuch, Charlotte Bankes, et Nelly Moenne-Loccoz ou encore Julia Pereira de Sousa, les Tricolores ne manquent pas d'arguments. La première est vice-championne du monde, la deuxième a aussi remporté une manche de Coupe du monde cette saison. Et les deux autres ont signé plusieurs podiums.

Le classement général de la Coupe du monde résume bien les choses, avec Trespeuch 2e, Bankes 3e, Moenne-Loccoz 4e et Pereira de Sousa 7e. Attention cependant, il y a de la concurrence. Avec notamment Michela Moioli, leader de la Coupe du monde, Lindsey Jacobellis ou encore Eva Samkova, championne olympique en titre. Voilà qui promet.

La stat à avoir en tête : 0. La France vise sa première médaille d'or en snowboardcross dames. Jusqu'à présent, les Bleues n'ont décroché "que" l'argent (2010) et le bronze (2014).

Les Françaises à suivre : Chloé Trespeuch, Charlotte Bankes, Nelly Moenne-Loccoz, Julia Pereira de Sousa

Notre podium
1. Chloé Trespeuch (Fra)
2. Michela Moioli (Ita)
3 Charlotte Bankes (Fra)

Trespeuch Chloé snowboardcross 2014 Sochi

Trespeuch Chloé snowboardcross 2014 SochiAFP

Ski alpin – Super-G hommes

Quand ? A partir de 3h.

Mais il aura fort à faire, notamment face à ses compatriotes Kjetil Jansrud, 2e de la descente et tenant du titre, et Aleksander Aamodt Kilde. Mais attention également aux Autrichiens, globalement décevants lors de la descente mais redoutable en, Super-G depuis le départ de l'hiver, à l'image de Vincent Kriechmayr, vainqueur à Beaver Creek et solide outsider. Sans oublier les Allemands. Bref, sans maître de la discipline cette saison (5 vainqueurs différents), le Super-G paraît plus ouvert que jamais.

Les Français à suivre : Blaise Giezendanner, Adrien Théaux, Maxence Muzaton et Brice Roger.

La stat à avoir en tête : 1. Comme le nombre de titre olympique français en Super-G. Et c'était le tout premier jamais disputé, en 1988. Franck Picard s'était alors imposé, devant Helmut Mayer et Lars-Borje Eriksson.

Notre podium
1. Aksel Lund Svindal (Nor)
2. Kjetil Jansrud (Norv)
3. Vincent Kriechmayr (Aut)

Kjetil Jansrud

Kjetil JansrudGetty Images

Fond, 15 km libre

Quand ? 7h

Il est temps d'en finir avec les places d'honneur ! A part sa belle médaille d'argent aux Mondiaux 2015, Maurice Manificat a régulièrement échoué pas très loin du podium dans les grands rendez-vous en individuel. Sixième sur le 15 km à Vancouver (2010), 9e du skiathlon à Sotchi (2014), il espère bien corriger le tir à Pyeongchang. Et sa saison est porteuse d'espoir. Avec deux podiums de Coupe du monde sur 15 km libre - dont une victoire à Davos -, il arrive en pleine confiance pour tenter de réaliser son rêve : devenir le premier fondeur français à être champion olympique. Ou au moins être le successeur à Roddy Darragon, seul médaillé tricolore en ski de fond aux JO (argent en sprint libre à Turin en 2006). Mais la concurrence est rude avec Dario Cologna, double tenant du titre sur 15 km, ou encore Alex Harvey et Krüger-Sundby-Holund.

La stat à avoir en tête : 1. Maurice Manificat vise la première médaille d'or de l'équipe de France aux Jeux en ski de fond.

Les Français à suivre : Maurice Manificat, Jean-Marc Gaillard, Clément Parisse, Adrien Backscheider

Notre podium
1. Dario Cologna (Sui)
2. Krüger-Sundby-Holund (Nor)
3. Maurice Manificat (Fra)

Maurice Manificat of France competes during the Men's 15km and 15km Skiathlon Cross-Country Skiing on day two of the PyeongChang 2018 Winter Olympic Games at Alpensia Cross-Country Centre on February 11, 2018 in Pyeongchang-gun, South Korea.

Maurice Manificat of France competes during the Men's 15km and 15km Skiathlon Cross-Country Skiing on day two of the PyeongChang 2018 Winter Olympic Games at Alpensia Cross-Country Centre on February 11, 2018 in Pyeongchang-gun, South Korea.Getty Images

Patinage de vitesse – 5000m femmes

Quand ? A partir de 12h.

Qui pourra briser les rêves de triplé de Martina Sablikova ? Double tenante du titre de la discipline, elle est l'immense favorite de ce 5000m - surtout en l'absence d'Ireen Wust - et visera une 6e médaille olympique, sa 4e en or. De quoi faire d'elle la Tchèque la plus médaillée de l'histoire des JO.

En quête elle d'une 10e médaille qui en ferait le femme la plus médaillée de l'histoire des jeux d'hiver (avec Bjoergen), Claudia Pechstein est l'autre patineuse à suivre. Triple championne olympique de la distance entre 1994 et 2002, l'Allemande n'est cependant jamais revenue à son meilleur niveau depuis sa suspension pour dopage. Finalement, le plus gros danger pour Sablikova pourrait bien venir comme souvent d'une Néerlandaise, Esmee Visse.

Les Françaises à suivre : Aucune.

La stat à avoir en tête : 3. En cas de succès dans l'épreuve ce vendredi, Martina Sablikova s'offrirait un 3e titre olympique consécutif dans la même discipline; Une performance réalisée seulement par deux autres patineuses dans l'histoire : Boonie Blair (1988, 1992 et 1994) en 500m et Claudia Pechstein (1994, 1998 et 2002) en 5000m, déjà.

Notre podium :

1. Martina Sablikova (Tch)

2. Esmee Visse (P-B)

3. Carlijn Schoutens (Usa)

Martina Sablikova from Czech Republic competes in the Women's 3000 metre event of the Ice Speed Skating World Cup in Hamar

Martina Sablikova from Czech Republic competes in the Women's 3000 metre event of the Ice Speed Skating World Cup in HamarAFP

Ski acrobatique

Quand ? 12h00

Ashley Caldwell, la championne du monde en titre, et Lydia Lassila, championne olympique 2010 et bronzée en 2014, ont raté le coche. Passées à côté lors des qualifications, elles ne sont pas en finale. Une surprise qui rappelle le côté imprévisible de cette discipline, qui le coupe le souffle avec ses figures dans les airs.

La stat à avoir en tête : Avec Daniel Scott et Laura Peel, il peut y avoir une troisième Australienne à décrocher l'or dans cette discipline. C'est d'ailleurs la seule épreuve dans l'histoire des Jeux d'hiver qui a vu l'Australie s'imposer à deux reprises (Camplin en 2002 et Lassila en 2010).

Les Français à suivre : -

Le podium :

1. Hanna Huskova (Blr)

2. Laura Peel (Aus)

3. Fanyu Kong (Chn)

0
0
Nouvelles vidéos