Teddy Riner ne sera pas triple champion olympique à Tokyo. Médaillé d'or à Londres puis à Rio, le Français a chuté dès les quarts de finale chez les +100kg au Nippon Budokan. Son bourreau se nomme Tamerlan Bashaev mais l'important est ailleurs : c'est une énorme désillusion pour Teddy Riner lui-même mais aussi pour toute la délégation française à Tokyo qui voit son plus illustre représentant chuter dans sa quête de légende. Riner peut, via les repêchages, toujours viser le bronze mais il n'était pas venu à Tokyo pour ça.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité sur Eurosport !

Comment Riner a vu ses rêves de triplé s'envoler

Tokyo 2020
"On a de l'or à aller chercher à Paris" : Riner et Agbegnenou ont pris rendez-vous
02/08/2021 À 15:59
C'est un combat bizarre, ceux qu'il connaît trop bien, que Teddy Riner a dû livrer face au numéro un mondial. Pendant les deux premiers tiers du combat, Bashaev n'a tout simplement rien fait, rien tenté. Malgré deux pénalités, son attitude a passablement agacé un Riner qui n'a pas non plus réussi à installer son judo. C'est finalement sur une attaque mal amenée du Français que le Russe a réussi à faire tomber le monstre Riner.

Tout a basculé...

Alors que le Russe avait lancé un mouvement d'épaule, il s'est retrouvé au sol. Moment choisi par le double champion olympique de la catégorie-reine pour tenter sa chance mais Bashaev a de la ressource. Il s'est vite remis sur ses pieds pour pousser Riner sur le dos. Le mouvement de tête du champion français de gauche à droite n'a servi à rien. Le verdict vidéo a été sans appel et cruel : waza-ari pour le Russe et défaite pour le Français.
Cette élimination vient confirmer les craintes autour de Teddy Riner. Perturbé dans sa préparation par une blessure au genou, celui-ci n'était vraiment pas arrivé au Japon dans les meilleures dispositions. On espérait néanmoins que son expérience, sa qualité suffisent pour le porter, une fois de plus, au sommet de l'Olympe. Son rendez-vous avec le Japon, lieu emblématique pour le judo, s'achève sur une désillusion. Même s'il venait à décrocher le bronze, le Français repartirait de Tokyo avec un goût amer dans la bouche.
Tokyo 2020
Dicko : "Teddy me dit : 'Moi aussi j'ai commencé par du bronze, regarde ce que j'ai fait après'"
02/08/2021 À 08:22
Tokyo 2020
Cysique sur Riner : "Il nous a montré le chemin à suivre"
02/08/2021 À 08:01