Getty Images

Zarco chez KTM, Miller remplaçant de Lorenzo, Oliveira avec Tech3 : le point sur 2019

Zarco chez KTM, Miller remplaçant de Lorenzo, Oliveira avec Tech3 : le point sur 2019

Le 05/05/2018 à 13:38Mis à jour Le 21/05/2018 à 17:32

MOTOGP 2019 - Le plateau de l'année prochaine a un peu plus pris forme à Jerez de la Frontera avec les annonces de Pol Espargaro et Johann Zarco chez KTM Factory et Miguel Oliveira chez KTM Tech3. Et ça discute fort dans les autres garages...

Honda HRC

Si Marc Marquez a resigné fin février avec le HRC jusqu'à fin 2020, son coéquipier Dani Pedrosa ne pourrait être prolongé que d'un an. Repsol, le sponsor principal de l'équipe, insisterait pour avoir ensuite un autre Espagnol, Joan Mir. Le projet serait de faire murir le champion du monde 2017 de Moto3 encore un an en Moto2 avant de le faire monter.

Yamaha Factory

Statu quo total : Valentino Rossi et Maverick Vinales seront ensemble jusqu'en 2020 inclus.

Valentino Rossi, Maverick Vinales (Yamaha Factory) au Grand Prix du Qatar 2018

Ducati Team

Borgo Panigale paie Andrea Dovizioso 1,5 millions d'euros et en propose 4 millions d'euros à partir de 2019. "Dovi" en réclame 6 voire 7... Bref, les deux parties devraient trouver un terrain d'entente. A ce titre, la rencontre ce samedi entre "Dovi" et Claudio Domenicali, le directeur général de Ducati, sera déterminante.

Dans le box voisin, Jorge Lorenzo semble dans une impasse : il n'a jamais justifié ses 12 millions d'euros annuels depuis son arrivée en 2017 et le budget dramatiquement réduit des salaires l'oblige à un effort qu'il ne semble peut-être pas prêt à supporter. Incapable de dompter la GP18, il aurait intérêt à se relancer au guidon d'une Suzuki beaucoup plus proche de l'ADN d'une Yamaha qui l'a couronné trois fois.

Mais le Majorquin n'aurait finalement peut-être pas à choisir car les dirigeants de la firme bolognaise seraient séduits par l'adaptation de Jack Miller à leur machine. Sachant que l'Australien couterait bien moins cher.

Team Suzuki

Il ne manque plus qu'une signature sur le nouveau contrat de deux ans d'Alex Rins, et c'est le pilote lui-même qui le dit avec un grand sourire. Après une saison plus que décousue en 2017, Andrea Iannone a, grâce à son podium à Austin, tout juste fait remonter sa cote à 30-40% de chance de rester selon son propre manager, Carlo Pernat.

Suite au refus de Johann Zarco de donner suite à une équipe qui l'avait éconduit pour 2016 puis pour 2017, Suzuki aurait tout intérêt à engager Jorge Lorenzo afin d'accélérer son retour au premier plan.

Andrea Iannone (Team Suzuki) au Grand Prix d'Espagne 2018

KTM Factory

Pol Espargaro, heureux d'être "traité comme un roi" par la firme autrichienne, a été reconduit jusqu'en 2020. Johann Zarco l'a rejoint officiellement jeudi dans ce projet.

Vidéo - Fellon balance Rossi : "Il a bloqué toutes les routes de Zarco chez Yamaha"

02:38

Aprilia Gresini

Danilo Petrucci (Ducati Pramac) sera officialisé au Mugello. Aleix Espargaro est bien parti pour obtenir une prolongation.

KTM Tech3

L'équipe d'Hervé Poncharal sera l'équipe Junior de KTM en 2019, 2020 et 2021, avec pour mission d'aguerrir des jeunes. Elle a confirmé cette vocation en officialisant l'arrivée du Portugais Miguel Oliveira (Moto2) en 2019. Le patron de Bormes-les-mimosas pousse pour garder Hafizh Syahrin mais Brad Binder, actuellement coéquipier d'Oliveira chez KTM Ajo et doublé sur ce coup-là, reste en lice pour compléter le line up.

Vidéo - Poncharal : "Il n'y aura pas de relation avec Zarco, il aura son équipe"

02:45

Honda LCR

Cal Crutchlow (Honda LCR) a un contrat courant pour 2019, avec un statut de pilote HRC. L'avenir de Takaaki Nakagami, engagé seulement pour 2018, n'est pas tranché.

Ducati Pramac

Francesco Bagnaia (Moto2) a déjà signé jusqu'en 2020. Danilo Petrucci sur le départ, son guidon pourrait être pris par Andrea Iannone (Team Suzuki), qui effectuerait son retour dans l'équipe pour laquelle il avait couru en 2013 et 2014.

Francesco Bagnaia  au Grand Prix du Qatar 2018

Marc VDS

On ne sait qu'une chose : l'équipe belge ne roulera plus pour Honda à partir de 2019. L'alternative s'appelle Yamaha ou Suzuki. Ce sera de toute façon avec Franco Morbidelli, sous contrat en 2019 avec une option du côté de l'équipe en 2020. Alex Marquez, frère de Marc, devrait remplacer le Suisse Thomas Luthi en vertu d'un accord de principe avec le patron, Michaël Bartholemy. Réponse en juin.

Vidéo - Bartholemy confirme : ce sera Yamaha ou Suzuki en 2019

01:13

Team Nieto

Au cas où Marc VDS deviendra l'équipe satellite de Suzuki, l'équipe espagnole pourrait être le team Junior de Yamaha. Avec sans doute un droit de regard de la marque japonaise sur les noms des pilotes.

Ducati Avintia

Le Belge Xavier Siméon a aussi signé et 2019. Il est le seul assuré de poursuivre.

0
0