"C'était de la course pure", a savouré Miguel Oliveira après l'arrivée, reconnaissant qu'il avait bénéficié de l'interruption de la course au bout de 15 tours en raison d'un accident sans gravité qui lui a permis de changer de pneu avant. "Lorsqu'on a changé pour un pneu dur, je me suis senti immédiatement mieux et j'ai compris que je pouvais me battre pour le podium", a-t-il souligné.

Grand Prix de Styrie
Viñales après s'être jeté de sa moto à 230km/h : "Que vouliez-vous que je fasse d'autre ?"
23/08/2020 À 15:47

"Ensuite, j'ai tiré avantage de la bataille devant moi. Ici à Spielberg, lorsqu'un pilote est très proche des autres il va essayer de profiter de l'aspiration et connaissant Jack (Miller) et Pol (Espargaro) je savais qu'ils allaient se gêner", a-t-il précisé. "Je n'aurais pas pu les dépasser à la régulière mais j'ai tiré avantage de leur lutte en la jouant de manière sûre et intelligente et j'ai pu plonger à la corde au dernier virage", a décrit le jeune portugais, âgé de 25 ans.

"Les choses n'ont pas toujours été faciles pour moi", a-t-il rappelé dimanche. Il court en MotoGP depuis l'an dernier et avait été avant cela 3e du championnat Moto2 en 2017 et 2e en 2018. Blessé l'an dernier, il avait été contraint de manquer les trois dernières courses du championnat pour subir une opération à l'épaule. Revenu cette année, toujours avec l'écurie française Tech3, satellite de la firme autrichienne KTM, il a connu un début de saison en dents de scie avec notamment un accrochage lors du GP d'Autriche il y a une semaine avec Pol Espargaro qui court pour l'écurie d'usine KTM. Sa victoire le hisse au 9e rang du classement provisoire du championnat du monde.

Miguel Oliveira

Crédit: Eurosport

Il s'agit aussi d'une première pour le Portugal qui n'avait encore jamais vu un de ses enfants gagner en catégorie reine du sport motocyliste et qui ne fait pas partie des nations dominantes des sports mécaniques. Oliveira a toutefois pu trouver un drapeau portugais sur le circuit dimanche et l'a porté sur ses épaules avant de monter sur le podium. "Je pense que tout le monde est fou de joie en ce moment au Portuga"l, a-t-il estimé en ajoutant que "lorsque j'ai écouté l'hymne national sur le podium c'était vraiment spécial".

Le Grand Prix de Styrie, comme toutes les autres épreuves MotoGP depuis le début de saison, s'est disputé dimanche à huis-clos. Mais c'est au Portugal que la saison se terminera cette année avec une course sur le circuit de Portimao le 22 novembre qui devrait, elle, être ouverte à un nombre limité de spectateurs. Ils pourront fêter leur nouvel héros qui a souligné dimanche que "mes pieds sont sur terre mais ma tête n'y est plus".

Grand Prix de Styrie
Problème de freins et moto en feu : le spectaculaire accident de Viñales
23/08/2020 À 14:19
Grand Prix de Styrie
Un double dépassement dans le dernier virage : Oliveira a mis les formes pour son premier succès
23/08/2020 À 14:03