"Après examen, il a été déterminé qu'il y a des preuves de pilotage irresponsable de la part de Johann Zarco qui a été en conséquence sanctionné", a expliqué vendredi la Fédération internationale de motocyclisme dans un communiqué. La FIM a décidé d'imposer au pilote français de partir des stands lors de sa prochaine course. Zarco a été impliqué le week-end dernier dans un accident impressionnant avec Franco Morbidelli dimanche dernier, lors du Grand Prix d'Autriche.

Grand Prix d'Autriche
"Ma trajectoire n’est pas folle" : Zarco s’explique après son crash spectaculaire
18/08/2020 À 17:12

Absent des essais libres du Grand Prix de Styrie vendredi, le Français avait pourtant plaidé non coupable dans un long entretien accordé à L'Equipe mardi dernier. "Quand Valentino Rossi dit que je me suis délibérément déporté devant Morbidelli, c'est totalement faux. Si vous prenez le temps de bien regarder les images, vous verrez que Jack Miller passe exactement au même endroit que moi. Avec la Ducati, on arrive très vite au bout de cette ligne droite. Ma trajectoire n'est pas folle, loin de là", confiait le pilote tricolore.

Miraculé, Valentino Rossi a critiqué Johann Zarco, après coup. "Miraculeusement, personne ne s'est fait mal, mais j'espère que cet accident fera réfléchir tout le monde, et surtout nous, les pilotes. Zarco n'a pas causé intentionnellement un carambolage de cette ampleur, mais cela reste malgré tout une grave erreur d'évaluation, qu'un pilote MotoGP ne peut se permettre, surtout dans un freinage à 310 km/h...Je comprends qu'en course on joue gros et tout le monde donne le maximum pour être devant, mais il ne faut pas oublier que notre sport est dangereux et notre sécurité ainsi que celle de nos adversaires est beaucoup plus importante que le gain d'une position", a déclaré le champion italien sur ses réseaux sociaux.

Grand Prix d'Autriche
Comment Rossi et Viñales ont échappé à la mort : L'accident spectaculaire Zarco-Morbidelli en vidéo
17/08/2020 À 09:44
Grand Prix d'Autriche
Miraculé, Rossi pointe Zarco du doigt après son crash : "J'ai failli être tué"
16/08/2020 À 23:26