Cette fois, la malchance a frappé les autres. Et épargné Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT). Au bout d'une course à élimination, le Français a décroché son tout premier podium en catégorie reine, s'offrant la deuxième place du Grand Prix de Catalogne ce dimanche. Marc Marquez (Honda HRC) a profité d'un crash qui a impliqué quelques-uns de ses principaux rivaux pour gagner en solitaire et réussir une énorme opération au championnat.
Grand Prix de Catalogne
Entre patience et résilience, Quartararo s’est offert une belle récompense
16/06/2019 À 17:50
Samedi, le prodige niçois rêvait de transformer sa deuxième pole en premier succès. Il avait parfaitement conscience que cette conversion passait par un départ réussi. Mais, comme souvent depuis le début de saison, El Diablo a été chahuté de toutes parts dans les premiers virages. Heureusement, pourrait-on dire : sa dégringolade du premier tour, jusqu’au 8e rang, lui a permis d’assister en spectateur au crash de Jorge Lorenzo (Honda HRC) qui a aussi impliqué Valentino Rossi, Maverick Viñales (Yamaha Factory) et Andrea Dovizioso (Ducati Team), dans la deuxième boucle.

Quartararo a été patient

A ce moment-là, le podium était encore loin. Danilo Petrucci (Ducati Team) en a profité pour récupérer la deuxième place et faire bouchon devant Alex Rins (Suzuki Team). Derrière eux, Quartararo est resté patient. Il a bien fait. L’Espagnol, lassé par l’attente après avoir passé les deux tiers de l’épreuve dans l’échappement de son devancier, s’est perdu dans un freinage hasardeux au n°1. Dans la foulée, le jeune pilote tricolore a débordé l’officiel Ducati. Et l’a rangé derrière lui.

Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT) sur le podium du Grand Prix de Catalogne 2019

Crédit: Getty Images

Avant cela, Marquez avait eu le temps de s’échapper, comme il l’avait fait en Argentine. Sa course a été parfaite. Et l’opération comptable est quasi inespérée. Le quintuple champion du monde va aborder l’été avec une marge de 37 points d’avance sur Dovizioso, son dauphin. L’élimination de la plupart des autres cadors a aussi permis à Johann Zarco (KTM Factory) d’accrocher son premier Top 10 saisonnier. Une petite consolation.
Grand Prix de Catalogne
Lorenzo, la gaffe au pire des moments
16/06/2019 À 16:12
Grand Prix de Catalogne
Catastrophe au 2e tour : Lorenzo a chuté et emmené Rossi, Dovizioso et Viñales avec lui !
16/06/2019 À 12:24