En Autriche, il était passé tout près de l'exploit, manquant la pole pour 78 millièmes alors qu'il avait été opéré d'une fracture du radius quelques jours plus tôt. Ce samedi, au Grand Prix de Grande-Bretagne, Jorge Martin (Honda - Del Conca Gresini) a renoué avec la pole. Spécialiste de l'exercice depuis la saison dernière, l'Espagnol a décroché la seizième position de pointe de sa carrière, pour un petit millième devant Jaume Masia (KTM - Bester Capital Dubai).

Dans le sprint final, Martin a encore été le plus fort

Au Qatar, en tout début de saison, le Madrilène s'était incliné derrière Niccolo Antonelli (Honda - SIC58 Squadra Corse). Cette fois-ci, il s'est emparé de la référence en toute fin d'une séance perturbée par des gouttes de pluie, et sur une piste séchante. En 2'13"292, il a aussi repoussé Lorenzo Dalla Porta (Honda - Leopard Racing), troisième, à 21 millièmes.
Grand Prix de Grande-Bretagne
Pluie, revêtement raté, Marquez grand gagnant : Silverstone, une annulation en dix questions
26/08/2018 À 18:32

Trop agressif dans le changement de direction, Bezzecchi a perdu gros

Mieux, son rival pour le titre Marco Bezzecchi (KTM - Redox PruestelGP), qui le devance de 12 points au championnat, a chuté dans le money-time et a ainsi été relégué au 11e rang, à 0"670. Avant cela, l'Italien avait longtemps tenté de prendre la roue de son dauphin. Peut-être même un peu trop.

Bezzecchi voulait prendre la roue de Martin... il l'a même suivi en dehors de la piste

Grand Prix de Grande-Bretagne
Zarco : "Ce n'est pas à cause de la météo... c'est cette piste !"
26/08/2018 À 15:51