Il est arrivé en Malaisie dans le costume du grandissime favori pour décrocher le titre à Sepang. A l'issue de la qualification, le champ des possibles s'ouvrant à Marc Marquez (Honda HRC) est toujours aussi large mais les équations semblent légèrement plus délicates à résoudre. Parce qu'il n'a pu obtenir mieux qu'un septième rang sur la grille et que son rival Andrea Dovizioso (Ducati Team) a accroché la première ligne, l'Espagnol aura peut-être plus de calculs à solutionner qu'il ne l'avait imaginé vendredi.

Marquez a chuté... et a peut-être tout relancé

Avec Valentino Rossi, Maverick Viñales (Yamaha Factory) et Jorge Lorenzo (Ducati Team) installés devant lui en deuxième ligne, le podium, si sécurisant pour lui offrir la couronne, semble bien plus difficile à obtenir. Mais il est "prêt à lutter", comme il l'a répété en conférence de presse. Et il a son destin entre les mains. Car Dovizioso, lui, est quasiment condamné à la victoire pour conserver des espoirs de titre. Une chose est sûre, le pilote Honda sera sacré, quoiqu'il arrive, s'il boucle la course devant son rival et/ou en deuxième position. Sinon, il devra espérer l'un des scénarios suivants :
Grand Prix de Malaisie
La pole de Pedrosa, le bon calcul de Zarco, la belle opération de Dovizioso
28/10/2017 À 06:58
  • Il finit troisième ou quatrième, Dovizioso ne gagne pas.
  • Il finit cinquième, sixième, septième ou huitième, Dovizioso ne décroche pas l'une des deux premières positions.
  • Il finit neuvième, dixième ou onzième, Dovizioso ne décroche pas le podium.
  • Il finit douzième ou treizième, Dovizioso ne décroche pas le podium ou la quatrième position.
  • Il finit quatorzième, Dovizioso ne décroche pas une position du Top 5.
  • Il finit quinzième, Dovizioso ne décroche pas une position du Top 6.
  • Il finit hors des points, Dovizioso ne décroche pas une position du Top 7.
Si ces conditions ne sont pas remplies, le titre se jouera lors de la dernière manche, à Valence.
Grand Prix de Malaisie
On refait le Grand Prix : Dovizioso toujours plus fort, Zarco encore plus haut
29/10/2017 À 16:14