Il a entretenu un infime espoir. En arrachant le podium au Grand Prix de Malaisie, Fabio Quartararo (Yamaha) a conservé des chances mathématiques de titre. Avec 23 points de retard sur Francesco Bagnaia (Ducati), les possibilités sont minces. Et une condition est obligatoire. S'il veut conserver sa couronne, le Français devra dans tous les cas s'imposer lors de la dernière manche de la saison, à Valence, dans deux semaines.
Mais évidemment, un succès ne serait pas suffisant. Dans le même temps, "El Diablo" devra espérer une grosse défaillance de son rival italien. En effet, avec sept victoires cette saison contre seulement trois pour le pilote tricolore, "Pecco" conserverait l'avantage au championnat en cas d'égalité de points. Deux unités - l'équivalent d'une quatorzième place - lui suffiraient.
Grand Prix de Malaisie
Quartararo : "Rien n'est impossible"
23/10/2022 À 12:11
Seul un triomphe du Français conjugué à une quinzième place au mieux de l'Italien offrirait donc une deuxième couronne à Quartararo.
Grand Prix de Malaisie
Quartararo retarde le titre de Bagnaia avec un podium
23/10/2022 À 07:41