Getty Images

Marquez encore facile, Quartararo rookie de l'année

Marquez encore facile, Quartararo rookie de l'année

Le 20/10/2019 à 08:44Mis à jour Le 20/10/2019 à 09:14

GRAND PRIX DU JAPON - Les courses se suivent et se ressemblent. Comme en Thaïlande, Marc Marquez (Honda HRC) s'est imposé devant Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT), ce dimanche, à Motegi. Avec ce nouvel excellent résultat, le Français a sécurisé le titre honorifique de rookie de l'année.

Le résultat est le même. Mais la course a été très différente. Comme en Thaïlande, où il a été sacré champion du monde, Marc Marquez (Honda HRC) s'est imposé devant Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT), ce dimanche, au Grand Prix du Japon. Mais cette fois-ci, l'Espagnol n'a pas eu à batailler dans le dernier tour, puisqu'il a dominé l'épreuve de bout en bout. Mis sous pression par Andrea Dovizioso (Ducati Team) en fin de course, le Français a lui sécurisé le titre honorifique de "rookie de l'année".

Frustré à Buriram, le Français n'avait rien de mieux qu'une place de dauphin à envisager à Motegi. Certes, "El Diablo" a réussi son départ pour passer d'entrée son coéquipier Franco Morbidelli, et il s'est même permis une attaque précoce sur le champion. Mais il n'a pu trouver le rythme suffisant pour garder l'Espagnol dans sa roue. Le sextuple champion du monde a vite repris la tête pour ne plus jamais la lâcher. Mieux, il s'est vite construit une marge légèrement supérieure à une seconde, régulant ses chronos, au fil des tours, pour la stabiliser.

Le prodige tricolore s'est donc logiquement contenté de l'opération comptable, même s'il a franchement été menacé par Dovizioso dans les derniers tours. Avec le podium de l'Italien, la quatrième place de Maverick Viñales (Yamaha Factory), la septième d'Alex Rins (Suzuki Team) et la chute de Valentino Rossi (Yamaha Factory), les écarts se sont encore resserrés au championnat du monde. Désormais, treize petits points séparent Rins, troisième du Mondial, de Rossi, septième. Preuve que la fin de championnat ne manque pas d'intérêt.

Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT) au Grand Prix du Japon 2019

Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT) au Grand Prix du Japon 2019Getty Images

0
0