Yamaha MotoGP

Johann Zarco pilotera une KTM en 2019 et 2020

Zarco pilotera une KTM en 2019 et 2020

Le 03/05/2018 à 11:14Mis à jour Le 03/05/2018 à 12:04

TRANSFERTS - Johann Zarco et KTM ont officialisé jeudi à Jerez leur collaboration pour deux ans à compter de 2019. Le pilote français fera équipe avec l'Espagnol Pol Espargaro, prolongé jusqu'en 2020.

L'avenir de Johann Zarco se fera chez KTM Factory Racing. Un temps annoncé du côté de chez Honda en remplacement de Dani Pedrosa, le pilote français, révélation de la saison 2017 de MotoGP avec sa Yamaha Tech3, devenu pilote confirmé dans la catégorie reine en ce début de saison 2018, s'est finalement engagé avec l'écurie autrichienne pour les deux prochaines saisons.

Il le fera en tant que pilote officiel pour la marque et non avec Tech3 qui s'est engagé avec KTM à partir de la saison prochaine après vingt années de collaboration avec Yamaha. Un partenariat qui posait question quant à la compétitivité de l'écurie privée d'Hervé Poncharal. Ce passage comme pilote d'usine sera une véritable évolution pour lui au niveau des responsabilités.

Tech3 devra trouver un remplaçant, Bradley Smith sans guidon

"Ma carrière va continuer où tout a commencé. Des Rookies Cup de Red Bull jusqu'à la conquête du titre en MotoGP", a écrit le pilote français sur son compte Twitter. "Vous avez bien compris, je rejoins KTM Racing pour les deux prochaines saisons. Je suis très heureux de courir pour KTM, nous avons les mêmes ambitions, je suis prêt."

Attendue pour jeudi, l'annonce a été faite en fin de matinée par KTM à la veille du Grand Prix d'Espagne à Jerez de la Frontera. Zarco fera équipe avec l'Espagnol Pol Espargaro lors des saisons 2019 et 2020. Le Catalan a, lui, été prolongé jusqu'en 2020 mercredi. La principale victime du choix de KTM est le Britannique Bradley Smith qui devra trouver un autre guidon en 2019.

Pour Tech3, il faudra aussi trouver le bon remplaçant au pilote français dans les semaines et mois à venir. L'écurie tricolore repartira en tous cas avec deux nouveaux pilotes en 2019, sauf titularisation du Malaisien Hafizh Syahrin.

Zarco face à un grand défi

"Cela a été un effort de groupe pour réaliser cela", a précisé Pit Beirer, le directeur de KTM au sujet de l'arrivée de Zarco. "Nous devons croire à notre capacité à construire une moto capable de gagner. Si cela n'était pas le cas, Johann ne serait pas venu avec nous. Il est clair que nous voulons franchir un cap en MotoGP. Les deux premières années consistaient à mettre des fondations au projet et faire en sorte que tout fonctionne. Avec quelqu'un comme Johann, une personne capable de battre des pilotes officiels en course et en qualification, je suis persuadé qu'on peut franchir un cap avec un tel pilote avec nous."

Débarqué en MotoGP lors de la saison 2017, KTM ne s'est pas encore imposé comme une force en puissance en catégorie reine. La montée en régime attendue pour la saison 2018 n'a pas encore eu lieu; puisque le meilleur résultat de la saison n'a été qu'une 11e place signée Espargaro en Argentine.

En 2017, l'écurie n'avait atteint le Top 10 en course qu'à six reprises, avec pour meilleurs résultats les deux 9e places d'Espargaro en République tchèque et en Australie. Autant dire que le défi de Zarco s'annonce corsé.

0
0