Le cauchemar continue pour Marc Marquez. Après avoir fait une croix sur la saison 2020 de Moto GP, le pilote Honda pourrait bien manquer le début de l'exercice 2021. L'octuple champion du monde a ainsi subi jeudi une a confirmé son écurie. Pour se remettre totalement de cette intervention chirurgicale lourde - elle aurait duré 8 heures, ce qui donne une idée de sa complexité -, l'intéressé pourrait avoir encore besoin de 6 mois selon Motorsport. Or, la prochaine saison débutera au Qatar le 28 mars 2021, le délai serait donc trop court pour qu'il soit au rendez-vous.

Saison 2020
Stoner : "En disputant la moitié du Mondial, Marquez aurait été champion"
24/11/2020 À 12:01

Alors qu'il était le grand favori pour conserver son titre mondial dans la catégorie reine, Marquez s'était fracturé l'humérus dès la première course à Jérez le 19 juillet dernier. Déterminé à reprendre le plus vite possible, il s'était fait opérer dès le mardi suivant et avait tenté de s'aligner lors du 2e Grand-Prix, renonçant finalement à la fin de la 3e séance d'essais libres. Mais cette reprise anticipée, puis un accident domestique ont eu pour conséquence de briser la plaque de métal posée dans son avant-bras lors de la chirurgie et il avait dû repasser sur le billard le 3 août dernier.

Dovizioso de retour pour le remplacer début 2021 ?

Malheureusement pour Marquez, qui a longtemps fait planer le mystère sur ce sujet sensible, cette deuxième intervention n'a pas eu l'effet escompté et il n'a pas pu enfourcher à nouveau sa célèbre Honda numéro 93 en 2020. Plus inquiétant, aucune date n'a été annoncée depuis pour son retour en course. La recalcification de l'os poserait notamment problème, à tel point que ce jeudi une greffe osseuse a été nécessaire.

Cette saison, c'est l'Allemand Stefan Bradl, pilote d'essais chez Honda, qui a assuré l'intérim. Mais dans l'optique de 2021, les spéculations vont désormais bon train. Andrea Dovizioso, qui devait prendre une année sabbatique, pourrait ainsi débarquer chez Honda. S'il n'y a pour le moment aucun accord signé selon lui, l'Italien n'a pas rejeté l'idée. Un moindre mal pour l'écurie nippone mais un vrai coup dur pour sa vedette, qui pourrait partir avec un lourd retard sur la concurrence dans l'optique du titre, décroché en son absence par son compatriote Joan Mir cette saison.

Saison 2020
Quartararo : "Réfléchir à ce dont j'ai vraiment besoin pour me battre pour le titre l'an prochain"
23/11/2020 À 11:33
Saison 2020
Ces stats qui prouvent que cette saison n'était vraiment pas comme les autres
22/11/2020 À 19:25