Getty Images

Quartararo redémarre fort

Quartararo redémarre fort
Par AFP

Le 07/02/2020 à 13:49Mis à jour Le 07/02/2020 à 13:59

TESTS MOTOGP - Lors de la première journée des essais hivernaux, vendredi sur le circuit de Sepang en Malaisie, le Français Fabio Quartararo (Yamaha) a réalisé le meilleur temps devant Franco Morbidelli et Alex Rins (Suzuki). Encore gêné par son opération à une épaule, Marc Marquez (Honda) a fini douzième.

Fabio Quartararo (Yamaha SRT) a réalisé vendredi le meilleur temps de la première journée des essais hivernaux MotoGP sur le circuit de Sepang, en Malaisie, devant son coéquipier Franco Morbidelli. Le Français affiche donc d'entrée ses prétentions pour la saison à venir qui commence début mars. Avec un temps de 1'58"945, Quartararo, qui entame à 20 ans sa deuxième saison en MotoGP, a devancé l'Italien de 0''051 et l'Espagnol Alex Rins (Team Suzuki) de 0''250 lors d'une journée marquée par une brève apparition de la pluie en fin de matinée.

Marc Marquez (Honda HRC), sextuple champion du monde et tenant du titre, n'a pu faire mieux que le douzième temps, à 0''731 de Quartararo. Il s'est avoué encore gêné par les conséquences d'une opération subie à la fin de la saison dernière à l'épaule droite. Son frère Alex Marquez, désormais son équipier chez Honda, s'est placé juste derrière lui avec le 13e temps à 0''973 du leader du jour. Champion du monde Moto2 en titre, Alex Marquez, 23 ans, entame sa première saison dans la catégorie suprême.

Chute pour Vinales, Rossi dixième

La meilleure Honda est du coup celle de l'équipe satellite LCR pilotée par le Britannique Cal Crutchlow, quatrième à 0''289. A noter que Maverick Vinales, pilote de l'écurie officielle Yamaha, a chuté sans gravité lors de cette première journée et a réalisé le sixième temps, à 0''422 du meilleur chrono. Son coéquipier Valentino Rossi pointe lui à la dixième position, à 0''624 de Quartararo. "Le Docteur" laissera sa place dans l'écurie d'usine à compter de 2021 à Fabio Quartararo. A bientôt 41 ans, le septuple champion du monde italien n'affiche cependant pas l'intention de raccrocher et n'a pas exclu de permuter de selle avec le Français et de le remplacer au sein de l'écurie satellite SRT.