Getty Images

Gastaldello engrange à nouveau, Manaudou bute sur le papillon

Gastaldello engrange à nouveau, Manaudou bute sur le papillon
Par AFP

Le 07/12/2019 à 20:44Mis à jour Le 07/12/2019 à 23:44

CHAMPIONNATS D'EUROPE EN PETIT BASSIN - Béryl Gastaldello a complété sa moisson de médailles lors des Europe à Glasgow en décrochant deux nouvelles médailles : l'argent sur le 50m dos puis le bronze sur le 4x50m mixte. Florent Manaudou était de ce relais mais n'a pu faire mieux qu'une 5e place en individuel sur 50m papillon.

La Française Béryl Gastaldello a ajouté une troisième médaille d'argent, sur 50 m dos, à sa collection aux Championnats d'Europe de natation en petit bassin, samedi à Glasgow (Ecosse). Florent Manaudou s'est, lui classé cinquième de la finale du 50 m papillon, au lendemain de sa médaille d'argent sur 50 m nage libre et à sept mois des Jeux.

Gastaldello (24 ans) a bouclé sa course en 26"03. Seule la Néerlandaise Kira Toussaint s'est montrée plus rapide (25"84). La Texane d'adoption a déjà été médaillée d'argent du 100 m nage libre et du 50 m papillon plus tôt dans la semaine, elle qui n'était pas montée sur le moindre podium international individuel avant la compétition écossaise.

Et de cinq médailles pour Gastaldello

Elle a également partagé l'or du relais 4x50 m nage libre dames (à égalité avec les Pays-Bas) vendredi. Puis y a ajouté le bronze du 4x50 m mixte en clôture de programme samedi, associée à Maxime Grousset, Florent Manaudou et Mélanie Hénique (1'28"86). L'équipe de France récolte ainsi sa septième récompense (dont 2 en or) de la compétition continentale.

Florent Manaudou n'est pas parvenu à faire enfler cette moisson en individuel. Huit mois après son retour à la natation, Manaudou a bouclé l'aller-retour en papillon avec un temps de 22"42. Le Russe Oleg Kostin s'est imposé en 22"23.

Le champion olympique 2012 du 50 m, qui vient de fêter ses 29 ans, n'a repris le chemin des bassins qu'en avril dernier, après les avoir délaissés pendant deux ans et demi, peu après avoir été détrôné aux JO 2016 à Rio, pour un centième, par l'Américain Anthony Ervin. La compétition écossaise est sa première apparition en équipe de France depuis. Vendredi, Manaudou avait terminé deuxième du 50 m nage libre en 20"66, à 26 centièmes du Russe Vladimir Morozov (20"40).