Le nageur russe Evgeny Rylov, double champion olympique à Tokyo sur 100 et 200 m dos, a été suspendu neuf mois par la Fédération internationale de natation (Fina) pour son soutien à l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe. La commission de discipline de la Fina a décidé de suspendre pour neuf mois Evgeny Rylov, "à la suite de sa participation et de son comportement à un événement au stade Loujniki de Moscou le 18 mars 2022. La suspension prend effet au 20 avril 2022", a expliqué la Fina dans un communiqué.
Abonnez-vous à Eurosport pour suivre une année complète de sport !
Pour célébrer les huit ans de l'annexion de la Crimée ukrainienne, après une révolution pro-occidentale à Kiev en 2014, la Russie avait organisé le 18 mars dernier une manifestation au stade Loujniki de Moscou, réunissant 95.000 personnes à l'intérieur de l'enceinte et 100.000 à l'extérieur. Lors de ce rassemblement ultra-patriotique, des banderoles proclamaient "Pour un monde sans nazisme", "Pour la Russie", alors la Russie justifie son opération militaire en Ukraine lancée le 24 février par la nécessité de "dénazifier" le pays. Lors de son discours, le président russe Vladimir Poutine avait salué les forces engagées en Ukraine, citant notamment la Bible et saluant "l'héroïsme" des soldats russes.
Championnats du monde
Reymond décroche l'argent sur le 25 km en eau libre
IL Y A 15 HEURES

Yevgeny Rylov

Crédit: Imago

Plusieurs sportifs russes de renom, dont Evgeny Rylov, ont participé à ce rassemblement. Certains ont été mis en avant en montant sur scène, et arborant le "Z", lettre devenue un symbole patriotique, car elle est inscrite sur de nombreux chars russes déployés dans les zones de combats. "Malheureusement, la politique néfaste visant à politiser le sport continue", a regretté le porte-parole du Kremlin, Dmitiri Peskov, évoquant la décision de la Fina.
Pour sa part, le ministre russe des Sports Oleg Matytsine a dénoncé une décision "entièrement politisée". "Evgeny, c'est non seulement la fierté de la Russie, mais c'est la fierté de toute la natation internationale", a-t-il déclaré, cité par l'agence de presse publique RIA Novosti. "Suspendre un sportif pour 9 mois en raison de sa participation à un concert, c'est même pas honteux, c'est tout simplement ridicule", a de son côté réagi le président du Comité olympique russe, Stanislav Pozdniakov, sur la messagerie Telegram, en dénonçant une "discrimination ouverte selon le principe de nationalité".
A la suite de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe le 24 février, la Fina a d'abord autorisé le 8 mars les nageurs russes et bélarusses à participer sous pavillon neutre aux Mondiaux-2022, prévus à Budapest du 18 juin au 3 juillet, avant de finalement décider le 23 mars de les en exclure.
Championnats du monde
Le podium se refuse encore à eux : Olivier et Muller échouent à la 4e place
HIER À 16:56
Championnats du monde
Van Rouwendaal sacrée sur 10 km, Muller quatrième
HIER À 09:45