Voilà qui est prometteur en vue de la finale ce vendredi soir. Florent Manaudou a dominé les séries matinales du 50 m nage libre des championnats de France à Saint-Raphaël en 21"89, pour 21"80 exigées pour prétendre à un billet pour les Jeux de Tokyo sur 50 m, à condition de rester le nageur français le plus rapide sur la distance jusqu'au 21 mars prochain. Le jeune Maxime Grousset a nagé le deuxième chrono en 22"09, et Clément Mignon le troisième (22"16).
Manaudou aura une nouvelle occasion de réussir le temps demandé lors de la finale programmée à 20h57. Après plus de deux ans et demi loin des bassins, de l'après JO-2016 au printemps 2019, passés notamment à s'adonner au handball, Manaudou a replongé il y a vingt mois avec l'ambition de reconquérir l'or olympique du 50 m.
Tokyo 2020
Tel maître, tel chien : Dressel a fait de son animal de compagnie une fusée dans la piscine
13/08/2021 À 15:53
Le champion olympique 2012 et vice-champion olympique 2016 de l'aller simple ne nageait dans le bassin varois que son cinquième 50 m en grand bassin depuis son retour. Ses deux premiers remontent à juin 2019, à Rome, après dix semaines d'entraînement seulement, les deux suivants à janvier dernier, à Luxembourg.
Tokyo 2020
Manaudou: "J'aimerais beaucoup faire les Jeux dans mon pays"
07/08/2021 À 16:15
Tokyo 2020
De gros espoirs mais surtout une énorme déception pour Olivier
04/08/2021 À 23:24