AFP

Manaudou : "Revenir ou ne pas revenir, je ne sais pas encore…"

Manaudou : "Revenir ou ne pas revenir, je ne sais pas encore…"

Le 13/08/2016 à 05:25Mis à jour Le 13/08/2016 à 05:27

JO RIO 2016 – Très ému après sa deuxième place sur le 50m nage libre qu'il rêvait de garder jalousement pour lui, Florent Manaudou a évoqué une possible retraite. Dans un premier temps, il va couper avec la natation. Sans savoir, pour l'heure, s'il y reviendra ou non.

Il n'a pas été aussi formel que Yannick Agnel lundi. Florent Manaudou, à chaud, n'a pas voulu officialiser son départ à la retraite. A 25 ans, la finale du 50 mètres nage libre des Jeux de Rio, qu'il a achevée à une très frustrante deuxième place derrière l'Américain Anthony Ervin, pour un minuscule centième, aura-t-elle été la dernière course de sa carrière ? Pas officiellement, non. Mais incontestablement, celui qui a porté la natation français ces trois dernières années éprouve a minima le besoin de couper.

Florent Manaudou dans le bassin olympique de Rio après sa série du 50m nage libre

Florent Manaudou dans le bassin olympique de Rio après sa série du 50m nage librePanoramic

"Ce qui est certain, c'est qu'il faut que je souffle. J'en ai besoin", a évoqué le nageur de Marseille, très digne dans la "défaite" mais aussi très ému, car ces mots ont été prononcés avec des sanglots au bord de la voix. Stop ou encore, il faut lui laisser le temps de se donner du temps. "Revenir ou ne pas revenir, je ne sais pas encore, je n'ai pas décidé", explique-t-il encore.

" Je pensais boucler la boucle…"

C'est sans doute cette coupure qui lui donnera la réponse. Ce que l'on comprend, en filigrane, c'est qu'il aurait probablement tiré un rideau sur sa carrière s'il avait conservé son titre vendredi soir à Rio. "Je pensais boucler la boucle", dit-il. Ce zest d'insatisfaction suffira-t-il à faire replonger cet énorme compétiteur ? Pas sûr…

En attendant, Manaudou rêve surtout de repos et d'autres horizons. "J'ai envie de prendre du plaisir dans ma vie, de faire des sports qui me tiennent à coeur, a-t-il poursuivi. Si j'arrête ce sera sûrement pour faire autre chose, un autre sport, une autre activité. Si je continue, c'est que j'aurais besoin de trouver des réponses à mes questions." "Pour l'instant, a-t-il encore ajouté, je vais oublier tout ça en regardant d'autres sports". A court terme au moins, la natation, ce n'est plus pour lui. D'ailleurs, il en parle déjà au passé : "je suis heureux d'avoir passé ces cinq ans en équipe de France". Reste à savoir s'il recomposera ce passé, un jour…

0
0