9. Marcell Jacobs

Sport : Athlétisme
Nombre de points : 52
Nombre de citations : 11
Meilleur classement : 2e
Classement 2020 : -

Pourquoi lui ?

Sportifs de l'année
Palmarès Monde : Djokovic égale (encore) Federer avec un 3e sacre
29/12/2021 À 11:36
Parce que c’est la surprise de l’été et la révélation de l’année, tout simplement. En janvier 2021, vous n’aviez probablement jamais entendu parler de lui. En août 2021, le monde entier a appris à découvrir le successeur d’Usain Bolt au palmarès du 100m. Ainsi fut la trajectoire folle de Lamont Marcell Jacobs, une météorite lancée à vive allure vers la victoire.
Lui l’athlète formé au saut en longueur a choisi son année pour exploser. Champion d'Europe indoor du 60m avec la meilleure marque de l'année, barre des 10 secondes franchie en mai sur la distance reine (9"95), il explose peu à peu tous ses chronos juste avant Tokyo. Mais le sprinteur a beau monter en puissance, personne ne le voit vraiment venir. Au Japon, à l’heure de savoir qui remplacera sa majesté Bolt au sommet du sprint mondial, on se tourne davantage vers Trayvon Bromell ou Andre de Grasse. Tout faux.
Le 31 juillet, Jacobs remporte sa série du 100m en 9"94, deuxième temps derrière le Canadien de Grasse. Le lendemain, le jour de gloire est arrivé. Son chrono en demie (9"84) lui donne l’eau à la bouche. Vient alors cette finale ouverte. Au couloir 3, l’Italien prend un départ canon. Personne ne le reverra plus. Dès les 40 mètres, Jacobs a atteint sa vitesse de pointe alors que les autres en sont encore loin. Les ingrédients de la sensation sont en place et Jacobs franchit, à la surprise générale, la ligne en vainqueur, atomisant le record d’Europe (9"80).

Comment Jacobs a succédé au Roi Bolt : la finale du 100 mètres en video

La sidération est réelle à Tokyo mais elle est vite effacée par ces images qui feront le tour du monde. Au bout de sa ligne droite éternelle, Jacobs trouve un Gianmarco Tamberi en transe après son titre olympique partagé avec Mutaz Essa Barshim au saut en hauteur. Le roi du sprint tombe dans les bras de ceux du roi de la hauteur. L’Italie est au sommet de l’Olympe. Elle va y rester encore un peu.
Parce que le trouble-fête Jacobs a partagé ses secrets avec l’équipe de sprinters italiens. Et voilà donc la Botte qui vit une nouvelle secousse le 6 août, avec un finish haletant pour sacrer le 4x100 transalpin au nez et à la barbe des Canadiens. Inconnu six mois auparavant, Jacobs est au sommet du sprint mondial avec un doublé 100m - 4x100m divin.

Un finish à couper le souffle : revivez un 4x100 de légende

Forcément, le personnage, volontiers tapageur et aguicheur, attise les curiosités. Et les suspicions avec. Le conte de fées est finalement de courte durée pour la surprise de l’année : le 7 août, son ancien nutritionniste personnel se retrouve au cœur d’une enquête des services judiciaires italiens pour utilisation et prescription de médicaments et anabolisants chargés d'améliorer les performances sportives. Jacobs a beau affirmer que les liens sont rompus depuis mars, le mal est fait.
Après les frissons vient donc l’heure de la suspicion. L’Italien range ses pointes très rapidement et écourte une saison forte en émotions. "9''80 pour le gars italien, je ne m'y attendais vraiment pas", avait balancé de Grasse, entre surprise et interrogation juste après le 100m. Lui est droit dans ses bottes. "Durant les JO, j'ai eu huit contrôles en dix jours et beaucoup d'autres dans la saison", expliquait-il récemment à L’Equipe. Suffisant pour faire taire les rumeurs ? Pas sûr. A ses yeux, 2021 restera immaculé. A confirmer en 2022, sur tous les plans.

Marcell Jacobs

Crédit: Getty Images

Son année en 5 dates

6 mars : Il claque son meilleur chrono sur 60m et devient champion d’Europe indoor à Toruń
13 mai : Victoire et record personnel à Savona sur 100m (9"95)
9 juillet : 3e à Monaco (9"99), il devance cependant De Grasse, Bromell et Kerley
1er août : Champion olympique du 100m, record d’Europe battu (9"80)
6 août : Champion olympique du 4x100m
Sportifs de l'année
Djokovic, toujours plus haut, toujours plus grand
29/12/2021 À 11:00
Sportifs de l'année
Palmarès France : Clarisse Agbegnenou première femme sacrée depuis 2006
29/12/2021 À 10:14