Fidèles à eux-mêmes. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron se sont installés à la première place de l'épreuve de danse sur glace vendredi à l'issue de la danse rythmique. Un peu plus d'un mois après avoir conquis à Pékin le titre olympique, le seul qui manquait à leur effarant palmarès, les Français se sont mis sur orbite pour un cinquième titre mondial, avant le programme libre, samedi après-midi.
Devant un public montpelliérain enthousiaste et tout acquis à leur cause, Papadakis et Cizeron ont même fait encore mieux que lors des Jeux, en pulvérisant une fois encore leur propre record du monde, avec un total de 92.73 points (contre 90.83) à Pékin. Ils devancent les deux tandems américains, Hubbell/Donohue (89.72) et Chock/Bates (87.51). Sauf catastrophe, un nouveau sacre leur tend donc les bras.
Championnats du Monde
Papadakis et Cizeron, et maintenant ? "Cette médaille, c'est la fin d'un cycle..."
26/03/2022 À 21:27

Pour le plaisir

"C'est comme une dernière célébration, une compétition tout de même importante mais avec moins de pression que celle qui précédait", avait estimé Guillaume Cizeron avant ces Mondiaux en France et c'est exactement dans cet esprit que sa partenaire et lui ont patiné vendredi. Il y a sans aucun doute de la fatigue à la sortie de ce long hiver, mais les champions olympiques sont apparus plus relâchés qu'à Pékin.

Record du monde pour Cizeron et Papadakis : Revivez leur danse rythmique

On a vu beaucoup de sourires sur leurs visages, celui de Gabriella Papadakis notamment. Moins dans l'obsession du contrôle que le mois dernier, ils ont pris et donné du plaisir avec une amplitude et une vitesse d'exécution remarquables. Voilà sans doute pourquoi cette nouvelle partition sur glace de leur danse rythmique, qui a mis une fois encore à l'honneur le waacking, cette danse née dans les années 70 dans les clubs de Los Angeles, sur une musique de John Legend.
Il n'y a donc pas eu de surprise à Montpellier dans ce premier acte de la danse sur glace avec la domination confirmé du duo français, et il n'y en a pas eu non plus derrière eux. Sur le podium provisoire, mais à distance respectable des leaders Papadakis - Cizeron, on retrouve les deux couples américains qui avaient terminé respectivement troisième et quatrième aux J.O. En l'absence des Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov argentés à Pékin mais privés de Mondiaux en raison de la guerre menée en Ukraine par la Russie, ils gagnent pour l'heure chacun une place dans la hiérarchie.
Championnats du Monde
Entre élégance et émotions, Papadakis et Cizeron ont ébloui leur public : Leur programme libre
26/03/2022 À 19:50
Championnats du Monde
Papadakis et Cizeron, c'est la perfection
26/03/2022 À 19:31