Getty Images

Les critiques de Gailhaguet, "on ne les comprend pas vraiment" assurent Papadakis et Cizeron

Les critiques de Gailhaguet, "on ne les comprend pas vraiment"

Le 20/02/2018 à 16:01Mis à jour Le 20/02/2018 à 20:36

JO PYEONGCHANG 2018 - Mardi, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont décroché l’argent lors de l’épreuve de danse sur glace. Les Français n’ont pas grand-chose à regretter. Au contraire de Didier Gailhaguet, le président de la Fédération. Ce dernier avait un message à faire passer. Et il n’a pas été reçu 5 sur 5 par les patineurs français.

"Les Canadiens se sont bien vendus, ils ont un style grand public, ils sont très bien habillés aussi, a-t-il confié au quotidien. L'avenir appartient à Gabriella et Guillaume mais il faut que nous fassions un bilan tous ensemble et il va falloir changer de style pour s'ouvrir davantage au monde".

Papadakis-Cizeron

Papadakis-CizeronGetty Images

" Il faut bien que les juges viennent de quelque part"

"Changer de style pour s'ouvrir davantage au monde", voilà qui n'a pas manqué de surprendre les médaillés d'argent. D'autant que cette première médaille olympique, le camp français est allé la chercher au terme d'un programme libre proche de la perfection, améliorant au passage leur record du monde. Invités d'Europe Midi, les deux compères n'ont pas manqué de le rappeler à qui voulait l’entendre : "Honnêtement, on ne comprend pas vraiment. On va avoir une conversation avec lui".

Ils n'ont pas non plus raté l’occasion d'éteindre le minuscule début de polémique que Didier Gaihaguet a tenté d'allumer avec ses doutes quant à la présence d'une juge canadienne dans le jury. "Il y avait une salle remplie de Canadiens, une juge qui ne s'est pas comportée correctement hier... Mettre les Français huitièmes, c'est extravagant mais ce n'est pas la raison du non-succès." Si celle-ci n'a pas été très tendre avec Papadakis et Cizeron, comme le prouvent les notes qu'elles a données aux Tricolores, son jugement n'a pas changé l'histoire de ces Jeux Olympiques. Et Guillaume Cizeron a rapidement de mettre fin à la polémique : "Il faut bien que les juges viennent de quelque part, il y a des Français parfois".

0
0
Nouvelles vidéos