Alexis Contin, malade, espère toutefois participer encore au 10.000 m et à la poursuite par équipes, mais ses chances de médaille semblent bien compromises, d'autant que les 1500 et 5000m représentaient selon la FFS "ses meilleures chances" de podium.

Le 5000 m est programmé le 8 février, le 1500m le 15, le 10 000m le 18 et la poursuite par équipes débute le 21. "Alexis vient de porter à notre connaissance être atteint d'une hyperthyroïdie et avoir nettement faibli en termes de récupération ces dernières semaines. Il se voit donc contraint à un traitement réparateur dont les effets dans le temps sont difficiles à évaluer", a indiqué le président de la FFSG, Didier Gailhaguet dans un communiqué.

Jeux Olympiques
Pechstein vise les JO-2018
07/04/2014 À 12:56

"Une malchance incroyable"

"Si les bilans médicaux le lui permettent, nous serons heureux qu'il vienne épauler ses copains pour la poursuite par équipes mais pour cela, il faudra qu'il participe à une épreuve individuelle et il ne restera que le 10000 m", a-t-il poursuivi. "Je regrette toutefois que cette maladie au regard des multiples contrôles effectués durant sa carrière sportive, n'ait été détectée que huit jours avant le début des épreuves olympiques. C'est vraiment une malchance incroyable ! Ce sont plusieurs chances potentielles de médailles qui partent en fumée", a conclu M. Gailhaguet

Contin, sextuple champion du monde de roller, avait fait sensation en terminant 4e sur 10.000 m et 6e sur 5000 m en 2010 à Vancouver. Quatre ans plus tard, le Malouin de 27 ans compte à son palmarès six podiums en Coupe du monde, dont deux sur des disciplines olympiques (2e sur 10.000 m et 3e sur 5000 m). Mais Contin a rencontré récemment des problèmes avec la FFSG à qui il reprochait son désintérêt: "J'ai eu zéro soutien de la Fédération depuis mars, aucune aide. On m'a laissé tomber pendant un an", avait-t-il expliqué à l'AFP. Des propos contestés par la FFSG qui a publié un communiqué pour rappeler qu'il avait "bénéficié sur les 3 dernières années, d'un financement à hauteur de 180000 euros d'aides directes et indirectes, ce qui fait de lui l'athlète le plus aidé de la FFSG".

Jeux Olympiques
Les Bleus surclassés en poursuite par équipes
21/02/2014 À 14:31
Jeux Olympiques
Poursuite : La France s'arrête en quarts
21/02/2014 À 14:20