Au mois d’avril, la finale du circuit WPT DeepStacks devait se dérouler au Casino Barrière de Deauville. En raison de l’épidémie de Covid-19, ce rendez-vous a dû être reporté à une date ultérieure que l’on ne connaît pas. La cité normande est l’une des capitales européennes du poker. Avec son superbe salon des ambassadeurs, le casino Barrière de Deauville constitue un lieu sublime pour jouer au poker. A chaque festival de poker, comme le Barrière Poker Tour au le WPT DeepStacks, l’affluence est toujours au rendez-vous. C’est un lieu mythique du poker pour de nombreux joueurs français. Quand le prestigieux European Poker Tour (EPT) a pris la décision de s’implanter dans l’hexagone, en 2005, c’est Deauville qui a été choisie. Proche de Paris, la ville ne manque pas d’atouts avec ses plages et son patrimoine. La ville est aussi très prisée des joueurs étrangers qui sont totalement dépaysés.

Durant 8 ans, le Casino Barrière sera le symbole de l’explosion du poker en France avec des tournois et des parties de Cash Game organisés à Deauville. On se souvient de la victoire des Français comme Lucien Cohen, en 2011. Le joueur avait réussi à dominer un field constitué de 891 joueurs et il avait empoché 880.000 euros. En 2013, c’est Rémi Castaignon qui s’était imposé pour un joli gain de 770.000 euros. A chaque événement poker, les joueurs se pressent aussi à la fameuse Players Party, une grande soirée organisée en marge des tournois. En 2013, le réalisateur Tapis Volant avait signé un beau documentaire intitulé « Live in Deauville », on pouvait y suivre le joueur Paul Guichard. Un jeune joueur qui avait signé une belle deuxième place en 2012. Le réalisateur a pu filmer les coulisses de ce tournoi et comprendre l’état d’esprit d’un joueur qui dispute un événement phare comme un EPT.
La fin de l'EPT en 2015 n’a pas signifié un recul d'intérêt de Deauville pour le poker : de nombreux festival continuent régulièrement d’être organisés. En décembre 2018, Saul Berdugo a par exemple remporté le Main Event du World Poker Tour DeepStacks (474 entrants) pour 100.000 euros de gains. Dans les mois à venir, de beaux événements de poker devraient à nouveau poser leurs valises à Deauville.
Poker
Erik Seidel, le collectionneur de bracelets WSOP
21/09/2021 À 16:26
Poker
Victor Choupeaux s’impose sur un tournoi en Floride
06/08/2021 À 10:50
Poker
Grosse affluence en perspective pour les WSOP 2021
22/07/2021 À 10:59