Le Tribunal arbitral du sport a tranché. Dimanche matin, il a rejeté le recours des comités canadien et slovène qui réclamaient la disqualification des trois Français lors de l’épreuve olympique de skicross. Une bonne nouvelle pour Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol, respectivement médailles d’or, d’argent et de bronze. Une bonne nouvelle, aussi, pour le clan tricolore, qui finira donc ces Jeux de Sotchi avec 15 breloques.

Futile pour ne pas dire dérisoire voire ridicule, la contestation concernait la tenue des Tricolores. Canadiens et Slovènes estimaient en effet que, juste avant la finale, le personnel de l'équipe de France avait resserré à dessein la partie basse des pantalons de ses skieurs pour gagner en… aérodynamisme, en contradiction avec les règles internationales de compétition de ski acrobatique. Le scénario de la finale avait pourtant été sans équivoque : Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol avaient pris un meilleur départ que le Canadien Brady Leman, qui engagé dans une course-poursuite avait pris des risques jusqu'à chuter.

Jeux Olympiques
Ils veulent remettre en cause le triplé français en skicross !
22/02/2014 À 19:24

Des appels interjetés bien trop tardivement

Responsables canadiens et slovènes s'étaient tournés vers la Fédération internationale de ski, vendredi. Leurs recours, trop tardifs, avaient été rejetés. En désespoir de cause, ils s'en étaient donc remis au TAS. Ce dernier a entendu les plaignants à Sochi et confirmé que les appels étaient parvenus hors délai, et qu'ils ne pouvaient ainsi être examinés. Au lieu des 15 minutes réglementaires suivant la fin de la dernière compétition, ils sont arrivés plus de six heures après. Le TAS a ajouté qu'aucune excuse pouvait justifier ce retard n'avait pu être apportée.

"La Chambre ad hoc du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté les appels déposés d'une part par Canada Alpin (CA) et le Comité olympique canadien (COC), et d'autre part par le Comité olympique slovène (SOC), tous deux contre la décision rendue par le Jury de compétition de la Fédération Internationale de Ski (FIS) le 21 février 2014 concernant la grande finale du ski cross hommes du 20 février 2014", a indiqué le Tribunal arbitral du Sport dans un communiqué publié dimanche matin.

Jeux Olympiques
Skicross : Le triplé français confirmé par le Tribunal arbitral du sport
23/02/2014 À 09:18
Jeux Olympiques
Ils veulent remettre en cause le triplé français en skicross !
22/02/2014 À 19:24