Getty Images

Marie Martinod en argent en halfpipe, 11e médaille pour la France

Martinod remet le couvert en argent

Le 20/02/2018 à 03:53Mis à jour Le 20/02/2018 à 12:04

JEUX PYEONGCHANG 2018 - Marie Martinod garde ses bonnes habitudes. Comme à Sotchi il y a quatre ans, la Française a décroché la médaille d'argent en halfpipe. Elle n'a été devancée que par la Canadienne Cassie Sharpe mardi à Pyeongchang. C'est la 11e médaille pour la délégation tricolore dans ces J.O.

Bis repetita pour Marie Martinod ! Déjà médaillée d'argent aux JO de Sotchi il y a quatre ans, la Française a remis ça ce mardi lors des Jeux de Pyeongchang. Avec deux runs de grande qualité (92.20 puis 92.60), la skieuse de 33 ans s'est offert une nouvelle médaille d'argent, derrière l'intouchable Canadienne Cassie Sharpe (95.80). L'Américaine Brita Sigourney complète le podium alors que l'autre Française qualifiée pour la finale, Anaïs Caradeux, n'a pu concourir en raison d'une blessure à l'œil.

Candidate à l'or olympique, Marie Martinod aura tout donné dans cette finale. Si elle n'a pu conclure son 3e run à la suite d'une mauvaise réception, la Française avait déjà fait le boulot dans les deux premiers. Proposant des manches avec une vraie qualité technique, beaucoup de propreté et une amplitude intéressante, la Tricolore s'était mise à l'abri d'une mauvaise surprise dans la course au podium.

Marie Martinod.

Marie Martinod.Getty Images

Bowman passe à côté

Mais il n'y avait vraiment rien de mieux à faire. La faute à Cassie Sharpe. Vice-championne du monde en 2015, la Canadienne s'est offert comme Marie Martinod deux runs de grande qualité. Mais à un niveau encore supérieur, notamment au niveau de l'amplitude. Sacrée avec un score de 95.80, Cassie Sharpe succède ainsi à Maddie Bowman.

L'Américaine est complètement passée à côté de sa finale avec une 11e et dernière place (Anaïs Caradeux n'ayant pas couru à la suite de sa blessure à l'œil). Pas dans le coup, la championne olympique en titre est tombée à chaque fois en fin de run, à la réception de son dernier saut. L'autre déception de cette finale, c'est la championne du monde en titre, la Japonaise Ayana Onozuka, 5e ce mardi. Loin de la médaille d'argent de Marie Martinod.

0
0
Nouvelles vidéos