Après les messieurs, c'est au tour des dames de passer à côté de la finale du ski cross. Avec deux skieuses engagées, la France pouvait pourtant se montrer ambitieuse, sur une neige bien moins glissante que les jours précédents. Mais ni Marielle Berger Sabbatel (sortie en quart), ni Alizée Baron (éliminée en demie et finalement 5e) n'ont pu rejoindre le run final pour jouer une médaille. Une petite déception. Et les Canadiennes en ont profité avec un doublé Kelsey Serwa (1er)-Brittany Phelan (2e), la Suissesse Fanny Smith se parant de bronze.

On a senti poindre la déception et la frustration d'Alizée Baron au moment de passer victorieusement la ligne au terme d'une petite finale parfaitement maitrisée. La Française, en pleurs quelques instants auparavant après son élimination en demie, avait su se remobiliser pour aller chercher une belle 5e place. Mais sans doute visait-elle mieux. Vu ses perfromances en huitièmes et en quarts, tout en glisse, en sérénité et en gestion, c'était assez logique.

PyeongChang
Fracture du bassin pour le Canadien Delbosco
22/02/2018 À 05:10

Alizée Baron (France) opposée à Brittany Phelan (Canada), future médaillée d'argent , lors des quarts de finale du ski cross aux JO 2018 de Pyeongchang

Crédit: Getty Images

Le Canada remet ça, quatre ans après

Mais, au moment du dernier carré, la moindre erreur coûte cher. Pourtant très bien partie, première après le "step-down", Alizée Baron a moins bien géré les sauts que lors des tours précédents. Des erreurs minimes aux conséquences terribles puisque la Française, dépassée à mi-course, a alors dû prendre des risques pour recoller. Et, lorsqu'elle a cherché à passer, la Tricolore a enfourché avant de sortir du tracé. Frustrant pour la 7e des Mondiaux 2013. L'autre Française, Marielle Berger Sabbatel, n'a pu franchir les quarts de finale, éliminée par deux futurs finalistes, Fanny Smith et Sandra Naeslund.

La Suissesse et la Suédoise faisaient d'ailleurs office de favorites dans cette finale. Mqais toutes deux ont été surprises. Quatre ans le doublé réussi à Sotchi, le Canada a remis ça. Déjà médaillé d'argent en 2014, Kelsey Serwa s'est cette fois parée d'or, bien aidée par une glisse fantastique. Elle est accompagnée sur le podium par sa ompatriote Brittany Phelan, pas vraiment attendue à ce niveau mais qui n'a hésité à prendre sa chance. Avec réussite. Fanny Smith complète le podium et offre la première médaille olympique à la Suisse en ski cross chez les dames.

Kelsey Serwa of Canada celebrates winning the gold medal from silver medallist Brittany Phelan of Canada during the Freestyle Skiing Ladies' Ski Cross Big Final on day fourteen of the PyeongChang 2018 Winter Olympic Games at Phoenix Snow Park on February

Crédit: Getty Images

PyeongChang
Trop diminués, les Français passent à côté, Wise encore titré
22/02/2018 À 04:16
PyeongChang
Baron 6e, la suite menacée
22/02/2018 À 02:19