Les Français continuent de briller à Adelboden. Après la double victoire d'Alexis Pinturault en géant, vendredi puis samedi, Clément Noël a tapé du poing sur la table dimanche matin en dominant assez nettement la concurrence. Parti avec le dossard 7, le skieur de Val d'Isère a sorti un run très solide, à la fois engagé et précis, sur une neige dure comme il les aime. Sous le soleil glacial (-18 degrés tôt ce dimanche matin) d'Adelboden, il a repoussé la concurrence à au moins quatre dixièmes.

C'était super Noël : la première manche supersonique du Français

Ce n'est toutefois pas une garantie. A Zagreb, en milieu de semaine, Noël avait déjà survolé les débats lors du premier acte avant de passer complètement à côté de sa seconde manche pour échouer finalement à une décevante 7e place. Méfiance, donc. Son ski est là. Mais la confiance n'est pas encore tout à fait à son zénith. Clément Noël devra donc confirmer tout à l'heure sur le second tracé pour chasser ses petits doutes et se relancer dans la course au petit globe.
Adelboden
214 points en trois courses, Wengen annulé : ça ressemble à la voie royale pour Pinturault
11/01/2021 À 17:45

Pinturault en retrait

Autre très bonne nouvelle, la deuxième place de Victor Muffat-Jeandet. D'un calme olympien que ce soit sur la partie initiale, le plat ou le mur final, il a été épatant. Mais si Clément Noël a creusé des écarts assez significatifs, derrière, c'est la foire d'empoigne. Muffat-Jeandet compte en effet un centième d'avance sur le Suisse Loïc Meillard et deux sur l'Autrichien Marco Schwarz. Il y a autant d'écart entre Noël et Muffat-Jeandet qu'entre ce dernier et Tanguy Nef, neuvième.

Muffat-Jeandet a assuré un beau doublé pour les Bleus : sa 1ère manche

Alexis Pinturault ne figure pas dans ce peloton-là. Le leader du classement général de la Coupe du monde, dossard 2 dimanche matin, a eu un mal de chien à se mettre dans le rythme. Sans doute un brin de fatigue dans ce week-end ultra-exigeant pour lui. Il n'a signé que le 16e temps, à 1"34 de son compatriote. Mais au moins est-il encore dans le coup. Car ce premier tracé a provoqué de la casse, à l'image de Manuel Feller, le leader de la spécialité, qui est sorti. Rendez-vous à 13h30 pour la seconde manche.
Adelboden
Noël, des couacs aussi inhabituels qu'inquiétants
10/01/2021 À 16:34
Adelboden
Pinturault savoure sa belle moisson à Adel : "Briller sur cette piste était magnifique"
10/01/2021 À 16:22